Bentley Flying Spur : une luxueuse berline hybride rechargeable ?

Publié le 21 mai 2018 à 13h00 | Fabrice SPATH | 2 minutes

Après le SUV Bentayga, la berline Flying Spur pourrait devenir le second modèle hybride rechargeable de Bentley (crédits : Autoevolution)

Après le SUV Bentayga, la berline Flying Spur pourrait devenir le second modèle hybride rechargeable de Bentley (crédits : Autoevolution)

MODELE A VENIR – Dotée d’un châssis plus moderne et d’un style proche de la nouvelle Continental GT, la future Flying Spur sera commercialisée l’an prochain. Parmi les nouveautés attendues : une chaîne de traction hybride rechargeable héritée de la cousine Porsche Panamera.
 

Après le lancement de la nouvelle Continental GT, Bentley – propriété du groupe Volkswagen depuis 1998 – peut désormais se concentrer sur le développement de la prochaine génération de sa Flying Spur. Aperçue dans une tenue de camouflage renforcée sur le circuit du Nürburgring, la future berline accueillera les traditionnels blocs essence V8 et W12 et vraisemblablement une motorisation hybride rechargeable. De diesel en revanche, il n’en est pas question.

Bentley Flying Spur hybride rechargeable

Motorisation de Porsche Panamera

Selon nos confrères britanniques du site Autocar, la Flying Spur héritera de la chaîne de traction de la cousine Porsche Panamera 4 E Hybrid. Lancée en 2017, la déclinaison à faibles émissions de la berline de Zuffenhausen est animée par un V6 2,9 l renforcé par un moteur électrique posé sur le train arrière, le tout offrant une transmission intégrale sans avoir recours à un arbre mécanique reliant les deux essieux et une autonomie « zéro émission » théorique de 50 km grâce à une batterie d’une capacité de 14,1 kWh.

 

Quotas en Chine

Toujours selon le média britannique, les ingénieurs de Crewe auraient opté pour le 2,9 l en raison de son vilebrequin plus grand qui peut offrir davantage de puissance que le 3.0 l installé sur le SUV Porsche Cayenne. Une chaîne de traction par ailleurs indispensable en Chine, premier marché automobile mondial où les quotas de ventes de véhicules à faibles émissions entreront en vigueur l’an prochain.

Fabrice SPATH

Fabrice SPATH

Cofondateur du site, Fabrice roule en électrique la semaine et en hybride rechargeable le week-end. Après être passé par la case ingénierie chez des constructeurs et équipementiers outre-Rhin, il collabore régulièrement avec la rédaction et travaille au développement de la place de marché.