Kia Sportage : restylage et hybride diesel pour la fin 2018 (+ photos)

Publié le 24 mai 2018 à 07h00 | Fabrice SPATH | 3 minutes

Le crossover sera le premier modèle Kia à adopter une motorisation diesel à hybridation légère 48 V

Le crossover sera le premier modèle Kia à adopter une motorisation diesel à hybridation légère 48 V

MODELE A VENIR – Véhicule le plus vendu du constructeur sur le Vieux Continent, le Kia Sportage s’offre un discret restylage moins de deux ans après le lancement de la quatrième génération. Si les évolutions esthétiques se font discrètes, il en est tout autrement sous le capot avec l’arrivée d’une motorisation hybride diesel léger 48 V.

Lors de l’édition 2014 du Mondial de Paris, le constructeur sud-coréen présentait un prototype diesel équipé du système hydride léger basé sur la berline Optima. Associé à une batterie 48 V et à un alterno-démarreur électrique, le bloc diesel promettait alors une baisse des émissions de CO2 de l’ordre de 20 % et un accroissement de la puissance dans les mêmes proportions. Moins de quatre ans plus tard, Kia révèle les premières informations officielles de son crossover Sportage restylé qui, conformément aux premières rumeurs, reprend ce principe.
 

Nouvelles motorisations

Moins de deux ans après avoir lancé la quatrième génération de son Sportage, modèle Kia le plus vendu en France et en Europe – 131 000 immatriculations en 2017 –, le sud-coréen y apporte quelques évolutions esthétiques et de nouvelles motorisations répondant à la nouvelle norme environnementale Euro 6d. Si le bloc essence 1,6 l atmosphérique (136 ch) et turbo (177 ch) devrait être maintenu, le diesel 1,7 l est remplacé par un 1,6 l CRDi décliné en deux puissances (115 et 136 ch).

Kia Sportage hybride diesel 48V 

4 % d’émissions de CO2 en moins

Mais la principale nouveauté cachée sous le capot réside dans le moteur diesel 2.0 l EcoDynamics à hybridation légère. Si sa puissance n’a pas encore été révélée, ce dernier offre officiellement un supplément de puissance de l’ordre de 10 kW (soit 13,6 ch) et une baisse modeste des émissions de CO2 d’environ 4 % selon le nouveau cycle WLTP. Une stratégie déjà mise en œuvre par Renault ou Mercedes et dont l’objectif est de se conformer au durcissement des normes antipollution. D’hybride rechargeable en revanche, il n’en sera pas question, contrairement à l’Optima.

 

Commercialisation automne 2018

Vraisemblablement présenté au grand public en octobre au Mondial de Paris, le Sportage restylé adopte de nouveaux boucliers et feux tandis que les blocs optiques arrière se rejoignent. Apparaissent au catalogue de nouvelles jantes et de nouveaux dispositifs d’aide à la conduite parmi lesquels le régulateur de vitesse adaptatif avec fonctions arrêt/démarrage, un détecteur de fatigue ou encore une vision à 360° pour le stationnement. Commercialisation attendue en France au troisième trimestre à des tarifs encore inconnus.

Fabrice SPATH

Fabrice SPATH

Cofondateur du site, Fabrice roule en électrique la semaine et en hybride rechargeable le week-end. Après être passé par la case ingénierie chez des constructeurs et équipementiers outre-Rhin, il collabore régulièrement avec la rédaction et travaille au développement de la place de marché.