Hybrides rechargeables : des ventes en forte hausse en novembre

Publié le 09 décembre 2017 à 11h00 | Fabrice SPATH | 3 minutes

Avec 1 266 mises à la route, la France est sur la voie des 10 000 immatriculations cette année

Avec 1 266 mises à la route, la France est sur la voie des 10 000 immatriculations cette année

Sur le seul mois de novembre, les routes françaises ont accueilli 1 266 nouveaux véhicules hybrides rechargeables. Jamais il ne s’était vendu autant de modèles à double ou triple motorisation alimentée par batterie dans l’Hexagone. Un record qui profite au crossover Mercedes GLC 350e, au monospace BMW 225xe ainsi qu’à la compacte Volkswagen Golf GTE.

 

1 000 euros de bonus … pour quelques semaines encore

Malgré les bugs qui ont affecté le nouveau système d’émission des cartes grises – concernant essentiellement les véhicules importés –, les ventes d’hybrides rechargeables se portent à ravir en France. Un pays qui, en quelques années, a pourtant réduit le bonus « écologique » d’un généreux 4 000 euros à … plus rien du tout. Dès le 1er janvier 2018, les modèles à double ou triple motorisation thermique-électrique alimentée par une batterie rechargeable sur une source d’énergie externe (borne de recharge ou prise de courant domestique) n’auront plus droit à une quelconque aide à l’achat.

Chez nos voisins allemands, le coup de pouce financier sera maintenu à 3 000 euros. Mais il est vrai qu’aucun de nos constructeurs nationaux ne dispose encore d’une telle offre à son catalogue. Seules les entreprises bénéficieront encore d’une exonération totale (< 50 g de CO2/km) ou partielle (12 trimestres) de la taxe sur les véhicules de société (TVS). Un avantage bienvenu dans un contexte de durcissement de la fiscalité automobile. Quant aux particuliers, ils pourront encore profiter de la prime à la conversion ou « super bonus ». D’un montant de 2 500 euros, le dispositif est soumis à des modalités strictes (lire notre article).

Volkswagen Golf GTE 

Mercedes, BMW et Volkswagen en tête

Sur un marché du véhicule neuf (VN) en hausse de 10,3 % sur le mois de novembre (5,1 % en données corrigées), les immatriculations ont progressé de 207,3 % sur un an avec 1 266 mises à la route. Le record absolu de l’année qui alimente des chiffres de vente déjà en forte hausse depuis janvier. Sur les 11 premiers mois de 2017, les immatriculations de véhicules hybrides rechargeables ont ainsi progressé de 60,1 % à 9 305 mises à la route. Offre élargie en concessions et optimisation fiscale font partie des facteurs qui expliquent ce phénomène. Une tendance qui pourrait toutefois s’inverser si l’Etat venait à supprimer les exonérations liées à la TVS, comme en témoignent la dégringolade des immatriculations aux Pays-Bas (lire notre article).

Sauf surprise, le marché des hybrides rechargeables dépassera pour la première fois le cap des 10 000 immatriculations. Une performance liée aux succès du SUV Mercedes GLC 350e (283 unités en novembre), du monospace 5 places BMW 225xe Active Tourer ((125 unités) et de la berline compacte Volkswagen Golf GTE (118 unités). En milieu de classement campent la berline BMW 530e et le crossover Kia Niro Plug-in Hybrid (respectivement 31 et 30 mises à la route). Lancé en 2012, le break Volvo V60 PHEV clôt le classement avec une seule vente réalisée le mois dernier. A n’en pas douter, sa chaîne de traction diesel-électrique explique en partie la piètre performance de ce modèle. Un sort que pourrait connaître prochainement l’Audi Q7 e-tron Quattro, l’autre modèle diesel-électrique du tableau (source Avere France).

Immatriculations hybrides rechargeables

Fabrice SPATH

Fabrice SPATH

Cofondateur du site, Fabrice roule en électrique la semaine et en hybride rechargeable le week-end. Après être passé par la case ingénierie chez des constructeurs et équipementiers outre-Rhin, il collabore régulièrement avec la rédaction et travaille au développement de la place de marché.