Ford Mustang Mach E : une ambitieuse filiation sous haute tension (+ vidéo)

Publié le 18 novembre 2019 à 07h16 | Fabrice SPATH | 5 minutes

Avec son autonomie de 600 km et ses performances dignes d’un Porsche Macan Turbo, le SUV électrique de Ford veut capter une nouvelle clientèle

Avec son autonomie de 600 km et ses performances dignes d’un Porsche Macan Turbo, le SUV électrique de Ford veut capter une nouvelle clientèle

NOUVEAUTÉ - Quarante-cinq ans après la commercialisation de la première Mustang, Ford révèle un SUV électrique à large diffusion dont les lignes sont très largement inspirées de la mythique poney car. Au programme : deux tailles de batteries offrant jusqu’à 600 km d’autonomie WLTP, des performances proches d’un Porsche Macan Turbo et un ticket d’entrée fixé en France à 48 990 euros (bonus déduit). Premières livraisons attendues fin 2020.

 

La nouvelle image de Ford

Officiellement présenté en amont du salon de Los Angeles, le véhicule électrique de nouvelle génération - après la très discrète et décevante Focus Electric - présenté par Ford prend la forme d’un SUV dont l’esthétique trouve son inspiration dans celle de la poney car Mustang lancée dans sa première mouture en 1964.

Un modèle qui doit incarner la transition mondiale opérée par le constructeur américain pour maintenir ses positions sur les principaux marchés où les normes environnementales contraignent les industriels à électrifier tout ou partie de leurs gammes.

En Europe, la firme à l’ovale bleu ambitionne d’y écouler 1 million de véhicules animés par des motorisations hybrides légers, hybrides, hybrides rechargeables et 100 % électriques, et ce d’ici 2022. Dès l’an prochain, la filiale européenne comptera 8 nouveaux modèles électrifiés, parmi lesquels le Ford Mach E révélé la nuit dernière en première mondiale.

 

Performances dignes d’un Porsche Macan Turbo

Véritable révolution pour les enthousiastes de la mobilité électrique, crime de lèse-majesté pour les passionnés de mécanique de poney cars, la filiation entre le coupé sportif né en 1964 et ce SUV à batteries constitue un signal fort envoyé par Ford au marché et à ses concurrents. À commencer par le Tesla Model Y et le Volvo XC40 Recharge dont les dimensions (4,71 x 1,88 x 1,60) les rapprochent.

Esthétique, la filiation entre la Mustang et le SUV électrique est également identifiable grâce aux performances. Lors de sa présentation, Ford a ainsi précisé que le Mach E ciblait les chronos du Porsche Macan.

Animé par un seul ou deux électromoteurs dont la puissance culmine à 264 kW / 359 ch (565 Nm), le Ford Mach E sera décliné quelques mois après sa commercialisation en deux versions sportives baptisées GT et GT Performance développant 342 kW / 459 ch pour un couple maxi fixé à 830 Nm. Ainsi doté, le Mach E exécute respectivement le 0 à 100 km/h en 4 et 3 secondes environ. Soit les chronos revendiqués par les Porsche Macan Turbo et 911 GTS.

Ford Mustang Mach E

Autonomie WLTP : 450 ou 600 km

Dans le plancher, le modèle de Dearborn embarque une batterie Lithium-Ion disponible en deux capacités totales : 75,7 kWh et 98,8 kWh refroidies par liquide - afin d’optimiser les performances par températures froides ou élevées et d’améliorer le temps de charge sur une station rapide - offrant respectivement 450 km et 600 km d’autonomie selon le cycle mixte WLTP, proche des conditions réelles d’utilisation.

Deux accumulateurs associés à trois configurations combinant des moteurs à aimants permanents : 210 kW / 285 ch en propulsion (roues arrière), 210 kW (arrière) + 54 kW (avant) en transmission intégrale e-AWD, 210 kW + 210 kW sur les variantes hautes performances GT également munies d’une transmission 4x4.

Question recharge, l’industriel américain est en phase avec la concurrence, à l’exception de l’actuelle Tesla Model 3 et du futur Model Y dont la puissance de charge atteint 350 kW en crête sur les Superchargeurs V3. Sur une station du consortium IONITY - dont Ford est actionnaire -, les ingénieurs revendiquent un 10 à 80 % en seulement 37 minutes sur la petite batterie, avec une puissance en crête probablement plafonnée à 100 ou 125 kW.

Doté d’un chargeur embarqué de 11 kW, le Mach E fait le plein d’énergie sur une Wallbox résidentielle ou une borne de recharge publique de même puissance en 7 ou 9 heures (selon taille de la batterie).

 

Premier prix : 48 990 euros, bonus déduit

D’un format familial, le SUV est doté d’un coffre arrière dont le volume de 402 litres est amputé par le bloc moteur ainsi que d’un coffre d’appoint à l’avant d’un volume de 100 litres dont la particularité est de pouvoir être lavé au jet d’eau. Dans l’habitacle, l’instrumentation numérique située derrière le volant ainsi que la grande tablette tactile (15,5 pouces) posée à la verticale sur la console centrale n’est pas sans rappeler les équipements de la Tesla Model S.

Développé par la Team Edison - une « task force » interne au constructeur et dédiée aux futurs modèles alternatifs -, le Mach E devait initialement prendre la forme d’une berline compacte animée par trois type de motorisations (hybride, hybride rechargeable et 100 % électrique), à l’image de la Hyundai IONIQ. Finalement, direction et concepteurs ont pris le parti d’un design plus radical, purement électrique, à l’empattement allongé et dont l’objectif est de capter une nouvelle clientèle, plus jeune et plus technophile.

En France, le modèle peut d’ores-et-déjà être pré-réservé via un acompte de 1 000 euros remboursable tandis que les premières livraisons sont programmées pour fin 2020. Assemblé au Mexique, le Ford Mach E sera d’abord disponible via une série limitée au lancement (First Edition), doté de la transmission intégrale et de la grande batterie, facturé 69 500 euros (bonus de 6 000 euros déduit). Quant aux versions GT, leur commercialisation interviendra dans le courant du printemps 2021.

Galerie de photos

Fabrice SPATH

Fabrice SPATH

Cofondateur du site, Fabrice roule en électrique la semaine et en hybride rechargeable le week-end. Après être passé par la case ingénierie chez des constructeurs et équipementiers outre-Rhin, il collabore régulièrement avec la rédaction et travaille au développement de la place de marché.

Articles complémentaires :

Voiture électrique : notre TOP 5 en France pour 2018-2019

Ford en Europe : pluie de nouveautés électriques et hybrides

Électrification : pourquoi Ford fait-il fausse route en Europe ?

Ford F-150 : la version électrique du pickup déjà photographiée

Ford Mondeo SW : le break hybride en LLD à partir de 299 euros/mois

Pickups et SUV électriques : après Amazon, Ford investit dans la start-up Rivian