Marchionne : « Ferrari aura sa propre supercar électrique »

Publié le 17 janvier 2018 à 17h00 | Fabrice SPATH | 2 minutes

Au salon de Detroit, le patron du groupe FCA, propriétaire de Ferrari, a annoncé son intention de lancer un SUV et une supercar électrique

Au salon de Detroit, le patron du groupe FCA, propriétaire de Ferrari, a annoncé son intention de lancer un SUV et une supercar électrique

Longtemps opposé à l’idée de commercialiser un véhicule électrique, Sergio Marchionne, le patron du groupe Fiat Chrysler Automobiles (FCA) auquel appartient Ferrari, a annoncé que le constructeur au cheval cabré développera sa propre supercar électrique. En prime, la firme de Maranello lancera dans les deux ans son premier SUV.
 

Sacrilège ! Les puristes ont dû avoir mal à leur cheval cabré lorsque le patron du groupe FCA a annoncé son intention de commercialiser un SUV et une supercar électrique. Sous la pression de la concurrence et des normes antipollution, le constructeur italien n’a d’autre choix que d’élargir et d’électrifier progressivement sa gamme. Farouche opposant aux véhicules « zéro émission » – au lancement californien de la Fiat 500e, il avait dissuadé les clients d’en faire l’acquisition –, Sergio Marchionne a dû changer son fusil d’épaule.
 

Système hybride KERS généralisé

Pour autant, le calendrier initial ne sera pas bousculé et la technologie hybride KERS inaugurée sur le modèle LaFerrari sera généralisée sur tous les modèles à compter de l’an prochain. Système hybride léger, suralimentation, course aux volumes avec un objectif de 9 000 unités produites par an à compter de 2019 et maintenant l’électrique et le segment des SUV. Ferrari s’adapte aux besoins et aux contraintes du marché. Comme Porsche, Maserati et Lamborghini avant lui. Si le SUV attendu d’ici deux ans sera animé par un bloc thermique, son patron promet qu’il sera le plus rapide de sa catégorie.

Supercar électrique avant 2022

Une promesse renouvelée sur l’électrique. « Si une super-voiture électrique est un jour construite, Ferrari le fera en premier », a ainsi confié Marchionne à l’agence Bloomberg. Une façon peu élégante de discréditer Tesla et son nouveau Roadster dont les premières livraisons sont pourtant attendues dès 2020 aux Etats-Unis. Comme le patron de Renault Nissan avant lui, le dirigeant de FCA a néanmoins félicité la firme californienne pour le travail accompli jusqu’alors. Avant d’ajouter : « Je ne veux pas minimiser ce qu'Elon Musk a fait, mais je pense que c'est faisable par tous » les constructeurs automobiles.

Galerie de photos

Fabrice SPATH

Fabrice SPATH

Cofondateur du site, Fabrice roule en électrique la semaine et en hybride rechargeable le week-end. Après être passé par la case ingénierie chez des constructeurs et équipementiers outre-Rhin, il collabore régulièrement avec la rédaction et travaille au développement de la place de marché.