Drag Race : malgré un poids supérieur, la Tesla Model S défait la Ferrari FF

Publié le 22 décembre 2017 à 13h00 | La rédaction | 2 minutes

Malgré un surpoids de 226 kg et un handicap de puissance de 63 ch, la Tesla Model S P100D défait la Ferrari FF lors d’une course sur départ arrêté

Malgré un surpoids de 226 kg et un handicap de puissance de 63 ch, la Tesla Model S P100D défait la Ferrari FF lors d’une course sur départ arrêté

Du point de vue technique, du moins en théorie, la Ferrari FF est parmi l’une des berlines familiales les plus puissantes au monde. Mais face à l’une des voitures électriques les plus redoutables actuelles, fera-t-elle le poids ?

 

Performances similaires sur le papier 

Ces dernières années, dès que l’on parle de course de drag, ce qui vient tout de suite à l’esprit c’est l’incroyable capacité d’accélération des voitures alimentées exclusivement à l’électricité. De nombreuses vidéos les montrent ridiculiser des voitures thermiques aux performances extraordinaires à l’image des Lamborghini Aventador S, Ferrari LaFerrari ou encore Honda NSX. Cette fois, il est encore question d’une voiture électrique, à savoir l’emblématique Tesla Model S dotée du système Ludicrous. La vidéo d'aujourd'hui montre une course sur départ arrêté impliquant deux voitures dont les performances sont très proches sur le papier, mais ne pourraient pas être plus différentes sur la piste. Il s’agit d’une Tesla Model S P100 D Ludicrous, l’une des plus redoutables en matière d’accélération qui fait face à une Ferrari FF. Deux berlines familiales à quatre places – voire 7 places sur la californienne – équipées d’un système de traction intégrale.

 

Surpoids et handicap de puissance

La Ferrari FF est propulsée par un moteur V12 de 6,5 litres développant une puissance de 651 chevaux couplé à une transmission à double embrayage à sept rapports. Une cavalerie qui permet au pur-sang italien de passer de 0 à 100 km/h en seulement 3,7 secondes et d’être doté d’une vitesse de pointe de 335 km/h. La machine de Maranello a également été équipée d'un ensemble de roues personnalisées ANKRY ainsi que d'un échappement préparé par le taïwanais iPE. De son côté, la Tesla Model S P100D, bien plus silencieux à l’exception des frictions de ses pneus, dispose de deux moteurs électriques développant une puissance cumulée de 588 ch pour 1 250 Nm de couple, mode Ludicrous activé. Malgré un surpoids de 226 kg et un handicap de puissance, la berline « zéro émission » part comme une fusée tandis que la Ferrari ne peut qu’admettre sa défaite.