Var : le réseau de recharge sera opérationnel d’ici l’été 2018

Publié le 06 janvier 2018 à 07h00 | Fabrice SPATH | 2 minutes

La première borne de recharge du réseau Mouv’ElecVar a été inaugurée fin septembre sur la commune de Saint-Maximin-la-Sainte-Baume (crédits : ChargeMap)

La première borne de recharge du réseau Mouv’ElecVar a été inaugurée fin septembre sur la commune de Saint-Maximin-la-Sainte-Baume (crédits : ChargeMap)

Annoncé fin 2015, le réseau varois de charge publique pour véhicules électriques et hybrides rechargeables sera pleinement opérationnel en juin 2018. Au total, 120 bornes de recharge seront installées sur les 130 communes adhérentes du syndicat d’énergie. Et, bonne nouvelle, elles seront accessibles avec ou sans abonnement.
 

4 prises par borne de recharge

Fin septembre, le syndicat mixte d’énergie du Var (Symielec Var) inaugurait la mise en service à Saint-Maximin-la-Sainte-Baume de la première borne de recharge du réseau Mouv’ElecVar. Une infrastructure publique annoncée près de deux ans auparavant et qui, à l’image de la mise en service effective de cette première borne qui a été reportée de plusieurs semaines, aura été retardée elle aussi de plusieurs mois. Au total, 120 bornes de recharge accélérée offriront chacune 4 prises :

  • deux prises domestique E/F compatibles avec tous les véhicules électriques et hybrides rechargeables du marché mais dont la puissance (2,3 kW) induit un temps de charge élevé (idéal pour une charge nocturne)

  • deux prises type 2 délivrant jusqu’à 22 kW de puissance et offrant un temps de charge réduit de 1h30 sur une Renault ZOE de première génération ou de 2h30 sur une Volkswagen Golf GTE

Bornes de recharge Var 

Communes concernées

4 bornes pour la commune de Six-Four-les-Plages, 6 pour Brignoles, 3 pour Bormes-les-Mimosas ou encore 3 autres pour le Lavandou. L’ensemble des communes adhérentes au Symielec Var verra l’installation d’au moins une borne de recharge sur leur territoire. Toulon, Hyères, Draguignan, Vins, Sainte-Maxime, Saint-Tropez et toute la partie est du département (dont Fayence, Saint-Raphaël, Fréjus) à l’exception de Montauroux devront déployer leurs propres réseaux ou compter sur des initiatives privées.

 

Tarifs et interopérabilité

Accessible avec une carte d’abonnement (12 euros/an) ou via un paiement à l’acte (carte bleue sans contact, scan QR Code avec son smartphone), le réseau Mouv’ElecVar facture à ses usagers : 

  • 2,30 euros l’heure de 7h à 21h pour les abonnés (2 euros l’heure au-delà de ces horaires)

  • 3,30 euros l’heure de 7h à 21h sans abonnement (tarif identique au-delà de ces horaires)

  • 3,83 cents la minute supplémentaire pour les abonnés (gratuit entre 21h et 7h)

  • 5,50 cents la minute supplémentaire sans abonnement (aucune gratuité la nuit)

 

Pour les abonnés, la carte de charge est compatible avec les réseaux publics des départements des Alpes de Haute-Provence (04), des Hautes-Alpes (05), de l’Ardèche (07), de l’Isère (38), de la Drôme (26), de Haute-Savoie (74), de Saône-et-Loire (71), de Côte d’Or (21), de l’Yonne (89) et du Morbihan (56).

Fabrice SPATH

Fabrice SPATH

Cofondateur du site, Fabrice roule en électrique la semaine et en hybride rechargeable le week-end. Après être passé par la case ingénierie chez des constructeurs et équipementiers outre-Rhin, il collabore régulièrement avec la rédaction et travaille au développement de la place de marché.