Voiture électrique : la vérité sur la consommation d’énergie

Publié le 09 octobre 2018 à 17h00 | Fabrice SPATH | 2 minutes

Selon l’organisme allemand ADAC, la Hyundai IONIQ Electric est la plus sobre de son marché avec une consommation de 14,7 kWh/100 km

Selon l’organisme allemand ADAC, la Hyundai IONIQ Electric est la plus sobre de son marché avec une consommation de 14,7 kWh/100 km

ENQUÊTE - Si les acheteurs de véhicules électriques sont prioritairement concentrés sur l’autonomie, la taille de la batterie ou encore le dispositif de charge, il est une caractéristique qui importe tout autant : celle de la consommation d’énergie. La fédération des automobiles clubs d’Allemagne (ADAC) a mené l’enquête.


Si les véhicules électriques sont d’abord jugés sur la capacité de leur batterie embarquée et sur leur autonomie, les acheteurs sont souvent moins regardant sur la consommation d’énergie. Et pourtant, qui a déjà acheté un modèle diesel ou essence sans chercher son appétit en carburant. Mais sur un véhicule à batterie Lithium-Ion, la consommation ne se mesure plus en litres aux 100 kilomètres (l/100 km) mais en kilowattheures aux 100 kilomètres (kWh/100 km).

Consommation d’une voiture électrique : 2 euros les 100 kilomètres ? 

kWh/100 km, NEDC et WLTP

Si ce nouvel étalon est intégré par les acheteurs, reste à faire le distinguo entre les différentes normes et cycles d’homologation. Chez BMW par exemple, la nouvelle batterie d’une capacité de 42,2 kW (120 Ah) qui sera disponible en France sur la citadine i3 dès le mois de novembre, l’autonomie mesurée selon l’ancien cycle NEDC (New European Driving Cycle) est de 359 km. La nouvelle norme baptisée WLTP (Worldwide Harmonized Vehicle Test Procedure) plus proche des conditions réelles d’utilisation annonce 310 km. Enfin, le constructeur communique sur une autonomie de 260 km dans la vraie vie.

 

Hyundai IONIQ, la plus sobre du marché

Autant de normes qui s’appliquent également à la consommation énergétique d’un modèle électrique et que l’ADAC a testé au travers de son propre « Ecotest » qui s’applique à tous les véhicules, quel que soit sa motorisation.

D’après les données qu’ont recueillies les techniciens de la fédération des automobiles clubs d’Allemagne, la compacte Hyundai IONIQ est la plus sobre de son marché, devant la microcitadine Smart Fortwo et la citadine Renault ZOE des segments inférieurs. L’électrique la plus vendue depuis le début de l’année - la compacte Nissan LEAF - se positionne en milieu de classement tandis que le peu aérodynamique utilitaire/ludospace e-NV200 ferme la marche.

 

 

Modèle

Consommation kWh/100 km (ADAC)

Consommation kWh/100 km (NEDC)

1

Hyundai IONIQ Electric

14,7

11,5

2

Volkswagen e-Golf

17,3

12,7

3

BMW i3 (94 Ah)

17,4

12,6

4

Smart Fortwo EQ

18,3

12,9

5

Opel Ampera-e

19,7

14,5

6

Renault ZOE

20,3

13,3

7

Nissan LEAF I

20,5

15

8

Nissan LEAF II

22,1

15,2

9

Tesla Model S P90D

24

20

10

Tesla Model X 100D

24

20,8

11

Nissan e-NV200 Evalia

28,1

25,9 (WLTP)

 

Fabrice SPATH

Fabrice SPATH

Cofondateur du site, Fabrice roule en électrique la semaine et en hybride rechargeable le week-end. Après être passé par la case ingénierie chez des constructeurs et équipementiers outre-Rhin, il collabore régulièrement avec la rédaction et travaille au développement de la place de marché.