BMW i3 et i3S (2019) : 5 choses à savoir sur la citadine électrique

Publié le 28 septembre 2018 à 15h00 | Fabrice SPATH | 4 minutes

Commercialisée en novembre prochain, les nouvelles BMW i3 et i3s embarquent une nouvelle batterie offrant une autonomie WLTP de 300 km

Commercialisée en novembre prochain, les nouvelles BMW i3 et i3s embarquent une nouvelle batterie offrant une autonomie WLTP de 300 km

NOUVEAUTÉ - La première voiture électrique du constructeur évolue encore avec la commercialisation d’une batterie de 42,2 kWh (120 Ah) offrant une nouvelle autonomie WLTP d’environ 300 km. Le millésime 2019 s’accompagne de nouveaux équipements pour une commercialisation attendue en novembre prochain.

 

1. Amélioration continue

Lancée fin 2013 et assemblée sur le site ultramoderne de Leipzig (Allemagne), la BMW i3 est le premier véhicule électrique de la firme de Munich et, plus largement, le premier chez les constructeurs premiums allemands. Renouvelée trois ans plus tard, la citadine au châssis en fibres de carbone troque sa batterie d’une capacité totale de 22,6 kWh (60 Ah) pour une pile Lithium-Ion de 33 kWh (94 Ah), un surplus d’énergie offrant une nouvelle autonomie de 200 km en conditions réelles d’utilisation. Deux ans après le restylage, l’accumulateur gagne une nouvelle fois en capacité avec 42,2 kWh embarqués (120 Ah) pour une autonomie réelle de 260 km ou, selon le nouveau cycle d’homologation WLTP, 300 km.

 

2. Batterie et autonomie

Si la nouvelle batterie dispose d’une capacité totale de 42,2 kWh, la partie réellement utilisable par le client est d’environ 40 kWh. Soit 1 kWh d’énergie embarquée en moins que la citadine Renault ZOE dont la version Z.E. 40 dotée d’une pile de 41 kWh utiles a été commercialisée il y a tout juste deux ans. Composé de 8 modules contenant chacun 12 cellules, le nouvel accumulateur offre une autonomie WLTP comprise entre 285 et 310 km sur la BMW i3, entre 270 et 285 km sur la BMW i3s. Des écarts liés aux différentes configurations et options - dont les jantes et pneumatiques - mais aussi aux 10 kW de puissance supplémentaire de la version sportive.

Essai BMW i3 (33 kWh) : une nouvelle autonomie à bon prix 

3. Puissance et performances

Une énergie embarquée supplémentaire qui, grâce à une chimie améliorée, n’a aucun impact sur l’encombrement de la batterie ou sur son poids (1 320 à 1 440 kg). Selon le constructeur, la consommation énergétique est rigoureusement identique à la précédente version (13,1 à 14,6 kWh). Animée par un moteur électrique développant une puissance de 125 kW / 170 ch, l’i3 exécute l’exercice du 0 à 100 km/h en 7,3 secondes. Plus puissante, la déclinaison i3s bénéficie de 10 kW supplémentaires (135 kW / 184 ch) qui, sur le même exercice, lui fait gagner une demi-seconde. Une version qui bénéficie d’amortisseurs, ressorts et barres stabilisatrices spécifiques, un châssis surbaissé de 10 mm, une voie élargie et des jantes 20 pouces en alliage léger en finition Noir Jet ou Bicolore chaussées de pneumatiques mixtes.

Nouvelle BMW i3 électrique 

4. Prolongateur d’autonomie et temps de charge

Avec une autonomie en hausse de plus de 20 %, la « nouvelle » BMW i3 renonce en France au prolongateur d’autonomie. Un dispositif qui offre aux versions 60 et 94 Ah de maintenir la charge de la batterie via un bicylindre essence cantonné au rôle de génératrice d’électricité. Alimenté par un réservoir de 9 litres, le petit moteur issu de la filiale BMW Motorrad permet d’ajouter 100 à 120 km à l’autonomie 100 % électrique de la voiture.

La trappe à essence située sur l’aile avant gauche disparaît tandis que la trappe de charge située sur l’aile arrière gauche est conservée. Sur une borne de recharge publique 11 kW (triphasé), le temps de charge est réduit à 3h20 et sur une station de charge rapide 50 kW DC au standard CCS, le plein d’énergie est réalisé en très exactement 42 minutes (de 10 à 80 %).

BMW annonce 25 nouveaux véhicules électriques et hybrides 

5. Tarifs et nouveaux équipements

Outre les feux à LED fournis de série, les nouveaux modèles peuvent désormais être équipés de feux adaptatifs à LED avec fonction anti-éblouissement sélective pour les pleins phares. Les feux adaptatifs comprennent également une fonction d’éclairage en courbe (éclairage directionnel) et un assistant pour l’éclairage longue portée. Par ailleurs, un nouveau pack Sport fait son apparition sur l’i3, une option qui s’articule principalement autour d’une suspension sport, la même que celle fournie de série sur la BMW i3s. Commercialisée à partir de 39 950 euros (hors bonus de 6 000 euros), le millésime 2019 est décliné en 2 versions et 5 niveaux de finition.

  

Finitions

BMW i3

BMW i3s

Atelier

39 950 euros

43 550 euros

« iLife » Atelier

42 550 euros

46 150 euros

« iLife » Loft

44 100 euros

47 700 euros

« iLife » Lodge

44 550 euros

48 150 euros

« iLife » Suite

45 550 euros

49 150 euros

 

Galerie de photos

Fabrice SPATH

Fabrice SPATH

Cofondateur du site, Fabrice roule en électrique la semaine et en hybride rechargeable le week-end. Après être passé par la case ingénierie chez des constructeurs et équipementiers outre-Rhin, il collabore régulièrement avec la rédaction et travaille au développement de la place de marché.