Insolite : la Renault ZOE aura bientôt une concurrente qui s’appellera … Chloé

Publié le 28 septembre 2018 à 17h00 | Mathieu PARAIN | 2 minutes

Assemblée à compter de 2020 en Belgique par le taïwanais Thunder Power, la citadine Chloé offrira une autonomie de 300 km pour un tarif inférieur à la Renault ZOE

Assemblée à compter de 2020 en Belgique par le taïwanais Thunder Power, la citadine Chloé offrira une autonomie de 300 km pour un tarif inférieur à la Renault ZOE

Jeune start-up chinoise, spécialiste des voitures électriques, Thunder Power souhaite s’approprier l’ancien site Caterpillar de Gosselies en Belgique pour y installer sa ligne de production. L’accord est en cours de finalisation pour une signature prévue au mois d'octobre. 

L’ex-usine Caterpillar de Charleroi sera à nouveau opérationnelle, deux ans après l’annonce de sa fermeture. Les discussions entre le constructeur taïwanais et les autorités belges se sont enfin soldées par un compromis après des mois de négociations. Les Wallons ont accepté un montage financier passant par les Îles Vierges britanniques, une région longtemps inscrite dans la liste noire des paradis fiscaux, mais qui figure depuis mars dans la zone grise en matière d’optimisation fiscale. 

Thunder Power : la Tesla Model S taïwanaise pour l’Europe

De son côté, l’entreprise chinoise a garanti toute la transparence demandée par la Sogepa, bras financier de la Région Wallonne. « Nous avons, reçu des garanties des Chinois en matière de gouvernance et de transparence (…) Ce n’est pas le montage financier que je souhaitais, mais nous avons pris une décision : l’éthique financière contre l’arrivée d’un opérateur industriel en Wallonie », explique Renaud Witmeur. « Tous les revenus de la filiale belge qui sera créée, Thunder Power Belgium, seront taxés en Belgique. Les comptes bancaires seront belges et, si des dividendes reviennent en Belgique, ils seront aussi taxés chez nous », a-t-il affirmé.

Thunder Power voiture électrique Belgique

Un investissement de 50 millions d’euros

Après signature de l’accord, qui devrait intervenir d’ici quelques semaines, le site accueillera l’assemblage d’une citadine d’entrée de gamme baptisée “Chloé”. Un modèle électrique d’une autonomie d’au moins 300 km, mais qui sera a priori plus accessible que la ZOE du français Renault. « Le modèle Cloé est le modèle le plus avancé. Pour l’autre modèle, plus luxueux, il aurait fallu modifier la hauteur du plafond à Charleroi pour installer les lignes de montage", continue le président du comité de direction de la Sogepa. Plus concrètement, 30 000 exemplaires du modèle sortiront des deux tiers du site d’ici 2020.

Le projet va nécessiter un investissement de 50 millions d’euros de la part de la Région Wallonne. « À la seconde où les premiers 50 millions d’euros wallons seront injectés dans le holding », poursuit Mr Witmeur.  « La filiale Thunder Power sera créée en Belgique avec un capital de 100 millions d’euros. » Ce qui devrait créer un total de 350 emplois dès 2020.

Mathieu PARAIN

Mathieu PARAIN

Passionné par les motorisations alternatives et attentif à l’impact des normes d’émissions sur le secteur automobile, Mathieu a débuté sa carrière de journaliste en Suisse avant de rejoindre la place de marché dédiée aux véhicules électriques et hybrides.