Batteries électriques : un prix du kWh sous la barre des 100 dollars en 2027 ?

Publié le 29 janvier 2018 à 09h00 | Mathieu PARAIN | 2 minutes

Selon une nouvelle étude, le prix des batteries pour véhicules électriques pourrait passer sous la barre des 100 dollars le kWh à l’horizon 2025

Selon une nouvelle étude, le prix des batteries pour véhicules électriques pourrait passer sous la barre des 100 dollars le kWh à l’horizon 2025

Clé de la massification du marché des véhicules électriques, le prix des batteries s’établit actuellement au-dessus des 200 dollars le kWh. Trop cher pour Bloomberg New Energy Finance pour qui les tarifs des accumulateurs devront au moins être divisés par deux pour que les modèles « zéro émission » deviennent compétitifs. Une situation qui ne pourrait voir le jour qu’à l’horizon 2025.

Tandis que le coût moyen des voitures alimentées aux combustibles fossiles est actuellement de 28 000 dollars, un chiffre qui passera probablement à 30 000 dollars d'ici à 2030, l’institut Bloomberg New Energy Finance (BNEF) affirme ainsi que les coûts des batteries des véhicules électriques devront baisser jusqu’à 67 % au cours des neuf prochaines années pour remplacer cette flotte. Un recul qui devrait amener ces coûts à environ 100 dollars le kWh, alors qu’ils se situent actuellement autour des 209 dollars le kWh.

Economies d’échelle

BNEF va même plus loin en prédisant que cette chute des prix interviendra d’ici à 2025. Cela signifie entre autres que d’ici 7 ans les voitures « zéro émission » pourront être achetées au même tarif que celles à propulsion conventionnelle. La hausse de la production mondiale de batteries et les « économies d'échelle qui en découlent » sont les facteurs qui permettront ce gain de compétitivité, précisent les analystes de BNEF.

Ce n'est pas la première fois que des prévisions de réduction des prix des accumulateurs sont annoncés. L’an passé, WardsAuto a réalisé une étude selon laquelle ceux-ci pourraient passer sous la barre des 100 dollars le kWh dès 2020, et sous la barre des 80 dollars le kWh peu de temps après. Selon le magazine, la baisse des prix pourrait par exemple réduire de 4 000 dollars le prix de la Chevrolet Bolt EV, l’équivalent de notre Opel Ampera-e.

 

Batteries de nouvelle génération

L'industrie est par ailleurs passée des batteries lithium-ion utilisant des électrolytes liquides aux batteries à semi-conducteurs, considérées comme plus sûres et plus puissantes. Le groupe Toyota a ainsi déclaré qu'il travaillait à la commercialisation de cette technologie pour 2020. La compagnie britannique Dyson affirme pour sa part qu'elle construira une voiture électrique utilisant des batteries à semi-conducteurs d’ici trois ans. Plus d’un milliard de livres sterling (1,3 milliard de dollars) ont été prévus pour développer le véhicule, la même somme sera investie pour créer les batteries.

Mathieu PARAIN

Mathieu PARAIN

Passionné par les motorisations alternatives et attentif à l’impact des normes d’émissions sur le secteur automobile, Mathieu a débuté sa carrière de journaliste en Suisse avant de rejoindre la place de marché dédiée aux véhicules électriques et hybrides.