Volkswagen e-Golf à Paris : le curieux choix de la Préfecture de Police

Publié le 19 février 2018 à 11h00 | Mathieu PARAIN | 2 minutes

La Préfecture de Police de Paris a fait l'acquisition de 13 Volkswagen Golf à motorisation électrique

La Préfecture de Police de Paris a fait l'acquisition de 13 Volkswagen Golf à motorisation électrique

La Préfecture de Police de Paris vient de faire l’acquisition de ses premiers véhicules électriques. Treize Volkswagen e-Golf dotées d’une puissance de 134 ch et dont l’autonomie réelle peut atteindre 300 km en milieu urbain. Un choix dicté par l’absence de concurrente française sur le segment des compactes « zéro émission ».


Sur sa feuille de route destinée à améliorer la qualité de l’air qui, chaque année, est responsable de quelque 600 décès prématurés dans la capitale, la Ville de Paris veut interdire la circulation des véhicules diesels en 2024 et des véhicules essence en 2030. Un objectif en phase avec le plan d’action du ministre Nicolas Hulot dont l’objectif est de cesser la commercialisation de toute forme de motorisation thermique à l’horizon 2040 mais aussi de limiter dès 2030 la circulation de modèles à combustion interne dans les grands centres urbains.

A Paris, la Préfecture de Police a fait l'acquisition de 13 Volkswagen Golf électriques 

Autonomie réelle de 220 km

Pour répondre aux objectifs, tous les secteurs sont concernés par le phénomène d’électrification : livraison du dernier kilomètre, taxis, bus – la RATP vient de lancer le plus important appel d'offres d’Europe – et même les flottes des services de la ville. Dernier exemple en date : la commande passée par la Préfecture de Police concernant l’acquisition de treize Volkswagen e-Golf. Des berlines compactes animées par un bloc électrique de 134 ch, offrant une autonomie réelle de 220 km en cycle mixte (lire notre essai) – voire même 300 km dans un environnement urbain – et destinées aux unités opérationnelles.

 

Pas de concurrente française sur le segment

Annoncée sur la page Facebook de la Préfecture, cette première commande peut surprendre alors que Renault produit dans les Yvelines sa citadine ZOE et que les utilitaires « zéro émission » tricolores (Renault Kangoo Z.E. ou encore Peugeot Partner Electric) sont disponibles en concessions. Un choix dicté par les besoins des équipes terrain et qui, pour Volkswagen, se transforme en excellente campagne de communication.

En revanche, aucune précision n’a été faite quant à l’infrastructure de charge déployée, comme cela fut le cas à Londres. Espérons que l’électrification croissant du parc ne se transformera pas en opération de « greenwashing », les 100 BMW i3 acquises par la Police de Los Angeles étant largement sous-utilisées voire même employées à des fins personnelles.

Mathieu PARAIN

Mathieu PARAIN

Passionné par les motorisations alternatives et attentif à l’impact des normes d’émissions sur le secteur automobile, Mathieu a débuté sa carrière de journaliste en Suisse avant de rejoindre la place de marché dédiée aux véhicules électriques et hybrides.