Tesla : direction restructurée et production rationalisée

Publié le 16 mai 2018 à 11h00 | Mathieu PARAIN | 2 minutes

À la suite de nombreux départs, Tesla annonce une restructuration rigoureuse de sa direction

À la suite de nombreux départs, Tesla annonce une restructuration rigoureuse de sa direction

À la suite nombreux départs, Tesla annonce une restructuration rigoureuse de sa direction. Ambition : favoriser une meilleure communication entre les services et atteindre l’objectif de 5 000 Model 3 assemblées chaque semaine. En parallèle, un « hackathon » a été lancé pour fluidifier la production.

  

Pour atteindre ses objectifs, Elon Musk monte au créneau. Dans un nouveau mail adressé au personnel, le patron de Tesla annonce une « restructuration complète » de la direction et prend à bras le corps le processus de production en limitant le nombre de sous-traitants. Après plusieurs départs de responsables clés de l’entreprise – dont Jim Keller, le directeur du programme assistance à la conduite –, la firme de Palo Alto perd également Matthew Shwall, connu pour être le « premier contact technique » avec les organismes de régulation et de sécurité américains. La semaine passée, il annonçait son départ pour Waymo, filiale de Google.

 

Fuite des cerveaux

Doug Fields, le directeur du développement du constructeur, a de son côté annoncé qu'il allait s'absenter « pour se ressourcer » et passer un peu de temps avec sa famille, sans indiquer la date prévue pour son retour. Son départ intervient alors que M. Musk lui a récemment repris la direction de la production, qu'il lui avait confiée un an plus tôt. La filiale Energy est également concernée par cette « fuite des cerveaux », Arch Padmanabhan, responsable produits du segment stockage, et Bob Rudd, un ex-vice-président de SolarCity qui dirigeait un département commercial pour l'Amérique du Nord, ont quitté la société, a révélé l'agence de presse Bloomberg.

 

Note financière et hackathon

Alors que l’agence de notation Moody’s a dégradé sa cote de crédit, la faisant passer de « B3 » à « Caa1 » - note financière la plus basse –, avec une perspective négative à la fin du mois de mars, la production de la berline Model 3 devrait atteindre les 4 000 unités hebdomadaires d’ici quelques jours. Le mois dernier, le constructeur avait promis à ses clients et investisseurs que l’objectif de 5 000 unités par semaine sera atteint en juillet. Pour accélérer le rythme d’assemblage et déboguer l’automatisation de l’assemblage, M. Musk a récemment lancé un hackathon à destination de la communauté des développeurs, une démarche inédite pour le secteur.

Mathieu PARAIN

Mathieu PARAIN

Passionné par les motorisations alternatives et attentif à l’impact des normes d’émissions sur le secteur automobile, Mathieu a débuté sa carrière de journaliste en Suisse avant de rejoindre la place de marché dédiée aux véhicules électriques et hybrides.