Véhicules électriques : en Suède, ABB veut concurrencer les Tesla Gigafactory

Publié le 10 octobre 2017 à 07h00 | La rédaction | 3 minutes

Le groupe ABB investit 10 millions d’euros dans le projet Northvolt dont les premières batteries électriques seront produites en 2020

Le groupe ABB investit 10 millions d’euros dans le projet Northvolt dont les premières batteries électriques seront produites en 2020

Pour la construction de son usine géante de batteries qui sera installée en Suède, Northvolt s’est allié avec le groupe technologique ABB. Ce dernier va fournir un système intégré d'automatisation et d'électrification à sa future plateforme, ainsi qu’un apport financier d’une valeur de 10 millions d’euros.

 

Produire les batteries les plus écologiques au monde

Le groupe helvético-suédois ABB a signé un protocole d'accord avec la start-up suédoise Northvolt, qui entend construire « la plus grande usine de batteries au lithium en Europe ». Concrètement, ABB prévoit de fournir un système entièrement intégré d'automatisation et d'électrification à la future plateforme. Les deux partenaires travailleront par ailleurs ensemble au développement de solutions de batteries plus performantes et à la conception de nouvelles architectures de cellules et de modules.

« Cette usine intégrée de manière inédite va consolider la position de leader d'ABB dans l'automatisation industrielle et l'électrification intelligente et contribuer à répondre à la demande croissante pour des solutions de stockage d'énergie plus intelligentes et respectueuses de l'environnement », s'est félicité Ulrich Spiesshofer, le PDG du conglomérat industriel suisse. Et d’ajouter : « Nous sommes ravis de soutenir le projet de Northvolt pour construire l'usine de batterie du futur. »

« Le monde avance rapidement vers l'électrification », a déclaré pour sa part Peter Carlsson, PDG de Northvolt. « Nous voulons faciliter cette transition en construisant la plus grande usine de batteries au lithium-ion du continent européen et en produisant les batteries les plus écologiques au monde », a-t-il ajouté.

 

Première ligne de montage en 2019, production en 2020

Les activités de l’usine, dont l’emplacement exact sera communiqué le mois prochain par Northvolt, démarreront en 2020 pour tourner à plein régime à partir de 2023, avec une production annuelle de batteries équivalente à 32 gigawatts/heure (GWh). D’ici 2019, une première ligne de montage sera mise en place afin d’optimiser les processus de production.

Northvolt prévoit de finaliser sa première grande collecte de fonds d’ici la fin de l’automne, ce qui pourrait représenter au total environ 100 millions d'euros. Pour rappel, elle a déjà bénéficié de l’apport en capitaux de plusieurs entités, parmi lesquelles figurent l’agence publique suédoise pour l’innovation Vinnova, le fonds néerlandais InnoEnergy, le conglomérat Stena, ainsi que l’électricien Vattenfall.

Via son fonds ABB Technology Ventures (ATV), ABB soutiendra également la phase initiale du projet avec un investissement de 10 millions d’euros (source Reuters). « Ma prédiction est qu’au cours de la période 2020-2025, il y aura un coup de fouet massif dans le domaine des véhicules électriques », a déclaré Ulrich Spiesshofer. Le second marché ciblé par le consortium rassemble les solutions de stockage d’énergie, indispensables au développement des énergies renouvelables dites « intermittentes ».