Kreisel électrifie un Hummer H1 destiné à A. Schwarzenegger

Publié le 20 septembre 2017 à 21h00 | Mathieu PARAIN | 2 minutes

Schwarzie a réceptionné un Hummer H1 électrifié par la PME autrichienne Kreisel, un prototype offrant une autonomie réelle de 300 km

Schwarzie a réceptionné un Hummer H1 électrifié par la PME autrichienne Kreisel, un prototype offrant une autonomie réelle de 300 km

Lors de l’inauguration de son nouveau centre de R&D, le spécialiste autrichien de l’électrification des véhicules a remis les clés d’un Hummer H1 « zéro émission » à Arnold Schwarzenegger. Prototype, le modèle est animé par deux moteurs électriques de 490 ch alimentés par une batterie de 100 kWh offrant une autonomie de 300 km.

 

Un Mercedes Classe G suivi d’un Hummer H1

Et de deux ! Après avoir réceptionné un Mercedes Classe G électrifié l’hiver dernier, l’ex gouverneur de Californie Arnold Schwarzenegger s’est vu remettre les clés d’un Hummer électrique lors de l’inauguration du nouveau centre de Recherche & Développement de son concepteur Kreisel Electric à Rainbach (Haute-Autriche). Rencontré dans un avion de ligne par l’un des dirigeants de la firme pilotée par trois frères, « Schwarzie » a plaisanté au sujet de la livraison de ce second véhicule basé sur un Hummer H1 qui, à l’origine, consomme en moyenne 23 l/100 km et émet pas moins de 470 g de CO2/km. « L’hiver dernier, Kreisel Electric a électrifié mon Classe G. Aujourd’hui, ils se sont occupés d’un Hummer. A ce rythme, je rentrerai bientôt à Los Angeles en avion électrique » a-t-il confié.

 

Autonomie de 300 km et puissance de 490 ch

Réalisé en moins de deux mois, le prototype d’un poids de 3 300 kg embarque une batterie Lithium-Ion développant une capacité de 100 kWh identique à celle installée dans la berline Tesla Model S. Une pile qui alimente deux moteurs électriques – un par essieu – d’une puissance totale de 360 kW / 490 ch et offre une autonomie d’environ 300 km en conditions réelles d’utilisation. En s’offrant les services de celui qui incarnait naguère Terminator, Kreisel Electric mène une belle opération de communication à l’heure où la société multiplie les partenariats et les projets parmi lesquels la BMW Série 3 Touring, les Volkswagen Golf et Caddy, le Skoda Yeti, le Mercdes Sprinter ou encore la Porsche Panamera, des modèles de grande série électrifiés dans les ateliers de la PME autrichienne.

 

AUTONOMIE : à l’automne 2016, Kreisel a dévoilé un prototype de compacte électrique basée sur la Volkswagen Golf 7. Une étude dotée d’une batterie de 55,7 kWh offrant une autonomie réelle supérieure à 350 km. Pour rappel, la variante restylée de l’e-Golf de série embarque une pile d’une capacité de 35,8 kWh (lire notre article à ce sujet).

Mathieu PARAIN

Mathieu PARAIN

Passionné par les motorisations alternatives et attentif à l’impact des normes d’émissions sur le secteur automobile, Mathieu a débuté sa carrière de journaliste en Suisse avant de rejoindre la place de marché dédiée aux véhicules électriques et hybrides.