VUL électrique : Voltia invente le Nissan e-NV200 Maxi (+ vidéo)

Publié le 15 décembre 2017 à 17h00 | Fabrice SPATH | 3 minutes

Le Nissan e-NV200 Maxi est la seconde création du carrossier après le Citroën Jumpy Electric offrant jusqu’à 200 km d’autonomie

Le Nissan e-NV200 Maxi est la seconde création du carrossier après le Citroën Jumpy Electric offrant jusqu’à 200 km d’autonomie

Le carrossier slovaque Voltia dévoile sa dernière création : une version Maxi de l’utilitaire électrique Nissan e-NV200. Avec son volume de 8,3 mètres cubes et son tarif de 31 900 euros H.T., le véhicule veut séduire les opérateurs de transport confronté aux restrictions de circulation dans les centres urbains.

 

Version Maxi du Nissan e-NV200

Lancé à l’été 2014, le VUL « zéro émission » de Nissan s’offrira en début d’année prochaine la batterie de la nouvelle berline compacte LEAF. D’une capacité de 40 kWh (24 kWh actuellement), cette seconde version offrira jusqu’à 240 km d’autonomie en conditions réelles d’exploitation. Une vraie révolution qui s’accompagne d’une déclinaison Maxi concoctée par le carrossier slovaque Voltia. Basée à Bratislava, la société créée en 2011 s’est fait connaître auprès des transporteurs via son modèle électrique basé sur le Citroën Jumpy. Au programme : une motorisation de 160 kW / 215 ch alimentée par un pack batterie de 40 ou 60 kWh offrant une autonomie comprise entre 120 et 200 km.



Volume de 8,3 m3 et charge utile de 600 kg

En cette fin d’année, Voltia communique sur une commande de 15 exemplaires de son nouveau Nissan e-NV200 Maxi passée par le transporteur britannique Gnewt Cargo spécialisé dans la logistique du dernier kilomètre « zéro émission ». Une actualité associée à un site web dédié sur lequel sont détaillées toutes les caractéristiques. Autonomie de 140 km via une batterie de 24 kWh – il faudra attendre 2017 pour bénéficier de l’accumulateur supérieur –, volume de chargement de 8,3 mètres cubes, charge utile de 600 kg font partie des réjouissances. Le tout pour un tarif de 31 900 euros H.T. (batterie incluse) en première monte et une garantie de 3 ans. Pour rappel, en France le VUL est commercialisé à partir de 19 970 euros H.T. en finition d’accès Visia (achat intégral, bonus déduit).

Première et seconde monte

En seconde monte, le carrossier propose une conversion de votre utilitaire à 9 500 euros H.T. Le prix à payer pour accéder aux grandes métropoles dont les centres sont soumis à des restrictions de circulation croissantes. Intégré à la flotte du transporteur DPD, filiale du groupe La Poste, le Nissan e-NV200 Maxi rejoint l’expérimentation menée à Londres où est déjà testé le Ford Transit à motorisation hybride rechargeable. Selon Transport for London (TfL), l’autorité organisatrice des transports sur la capitale britannique, plus de 281 000 trajets y sont réalisés quotidiennement par des utilitaires carburant très majoritairement au gasoil. Pour améliorer la qualité de l’air et éviter le décès prématuré de 9 500 personnes chaque année (étude Kings College), le maire Sadiq Khan a lancé une série de mesures destinées à encourager les entreprises à électrifier leurs flottes.

Fabrice SPATH

Fabrice SPATH

Cofondateur du site, Fabrice roule en électrique la semaine et en hybride rechargeable le week-end. Après être passé par la case ingénierie chez des constructeurs et équipementiers outre-Rhin, il collabore régulièrement avec la rédaction et travaille au développement de la place de marché.