Volkswagen I.D. R : une supercar électrique plus rapide qu’une F1

Publié le 24 avril 2018 à 21h00 | Mathieu PARAIN | 2 minutes

Volkswagen vient de dévoiler la version de série de son I.D. R, un véhicule électrique ultra-performant qui sera engagé dans la course de côte de Pikes Peak

Volkswagen vient de dévoiler la version de série de son I.D. R, un véhicule électrique ultra-performant qui sera engagé dans la course de côte de Pikes Peak

Plusieurs mois après avoir exprimé sa volonté de lancer un modèle inédit pour la célèbre course de côte de Pikes Peak, Volkswagen a dévoilé dimanche son véhicule sur le circuit d’Alès. L’occasion pour le constructeur de détailler les caractéristiques techniques de ce bolide 100 % électrique.

Dimanche 22 avril, la firme de Wolfsburg présentait à la presse son I.D. R Pikes Peak sur le circuit d’Alès. Il s’agit d’un supercar 100% électrique qui, rappelons-le, participera à la célèbre course de côte de Pikes Peak également surnommée « course vers les nuages » le 24 juin prochain. Durant l’événement californien, le véhicule aura pour principal objectif de battre le record détenu depuis 2016 par l'Américain Rhys Millen et sa eO PP03 dans la catégorie des véhicules à motorisation électrique.

L'auto devra donc avaler les 19,99 kilomètres du parcours partant de 2 800 m d’altitude pour une arrivée à 4 300 m, ses 156 virages et ses 1 440 mètres de dénivelé en moins de 8'57''118. Il sera piloté par le triple vainqueur et champion en titre de la compétition, Romain Dumas. Un pilote français âgé de 39 ans qui a également remporté à deux reprises les 24 heures du Mans.

Performances supérieures à une F1

Une sortie officielle qui a également permis à la marque allemande de dévoiler les caractéristiques techniques de l’engin. Selon Volkswagen, l’I.D. R embarque une double motorisation électrique capable de générer jusqu’à 680 ch (500 kW) de puissance pour un poids inférieur à 1 100 kilos. Une cavalerie qui lui permet de passer de 0 à 100 km/h en 2.25 secondes, soit de quoi surpasser les monoplaces engagées en Formule 1 et Formule E.

Dans un communiqué, l’entreprise affirme que « contrairement aux véhicules de série, l’objectif des ingénieurs n’était pas d’optimiser l’autonomie de la voiture, mais d’obtenir une puissance utile maximale pour atteindre le sommet de Pikes Peak. » « Les clients ont toujours bénéficié des découvertes faites dans les sports mécaniques, et nous comptons prendre ces trouvailles et les utiliser pour développer les modèles de la gamme I.D.. L’ascension de Pikes Peak sera un vrai test pour la conduite électrique », a de son côté assuré le Dr Frank Welsch, membre du conseil d’administration.

Galerie de photos

Mathieu PARAIN

Mathieu PARAIN

Passionné par les motorisations alternatives et attentif à l’impact des normes d’émissions sur le secteur automobile, Mathieu a débuté sa carrière de journaliste en Suisse avant de rejoindre la place de marché dédiée aux véhicules électriques et hybrides.