Au Maroc, le pétrolier Total déploie une infrastructure de charge rapide

Publié le 04 juillet 2018 à 17h00 | Fabrice SPATH | 2 minutes

Le groupe pétrolier Total a finalisé l’installation de 15 bornes de recharge rapide sur l’axe autoroutier Tanger-Agadir et dans les principales villes du pays

Le groupe pétrolier Total a finalisé l’installation de 15 bornes de recharge rapide sur l’axe autoroutier Tanger-Agadir et dans les principales villes du pays

Le groupe français a finalisé l’installation de 15 bornes de recharge rapide sur l’axe autoroutier Tanger-Agadir et dans les principales villes du pays. Capable de recharger la batterie d’un véhicule électrique en 30 à 40 minutes, l’infrastructure fait partie du réseau Green Miles.


Début 2017, Patrick Pouyanné, le patron de Total, confiait que ses équipes travaillaient au développement d’un réseau de charge rapide pour véhicules électriques en France. A raison de 300 bornes installées tous les 150 à 160 km sur ses principales stations-services, le pétrolier souhaite diversifier ses sources de revenus et ne pas se laisser distancer par la concurrence. En Belgique, la filiale Luminus détient déjà 30 % de l’infrastructure rapide du pays grâce à ses 40 bornes majoritairement déployées sur des axes routiers.

 

Bornes rapides et accélérées

Au Maroc, le groupe dont le patron a déclaré que « le 21e siècle sera électrique » a confié au compatriote Engie l’installation de 15 bornes sur 10 de ses stations-services situées sur l’axe autoroutier Tanger-Agadir et dans les villes d’Agadir, Marrakech, Casablanca, Rabat et Tanger. Fournis par ABB, une partie des équipements peut délivrer jusqu’à 50 kW de puissance et recharger 80 % d’une batterie de véhicule électrique en 30 à 40 minutes.

 

Une borne tous les 60 km

Tristandard, elles sont complétées par des bornes « accélérées » de 22 kW destinées aux Renault ZOE dont la pile Lithium-Ion est rechargée à 80 % en 1h30. Facturé 35 DH soit 3,16 euros, le service fait partie intégrante du projet Green Miles porté par la Société nationale des Autoroutes du Maroc, l’opérateur en charge d’exploiter le réseau autoroutier du royaume chérifien. Objectif : déployer 37 bornes rapides sur les aires de repos de l’axe Tanger-Agadir, à raison d’un point de charge tous les 60 km.

Fabrice SPATH

Fabrice SPATH

Cofondateur du site, Fabrice roule en électrique la semaine et en hybride rechargeable le week-end. Après être passé par la case ingénierie chez des constructeurs et équipementiers outre-Rhin, il collabore régulièrement avec la rédaction et travaille au développement de la place de marché.