Selon son PDG, « Rolls-Royce sera totalement électrique en 2040 »

Publié le 22 mai 2018 à 11h00 | Mathieu PARAIN | 2 minutes

Propriété de BMW, Rolls-Royce veut repousser l’échéance d’une gamme totalement électrique à 2040

Propriété de BMW, Rolls-Royce veut repousser l’échéance d’une gamme totalement électrique à 2040

Rolls-Royce ne veut pas précipiter son passage au tout électrique. La prestigieuse marque de voiture anglaise veut conserver sa latitude actuelle dans l’utilisation des blocs essence au moins pendant la prochaine décennie.

 

Rolls-Royce n'est pas pressé de lancer sa première voiture électrique et annonce qu’il va continuer à miser sur les motorisations essence « tant que ce sera légal de les offrir ». « On va certainement offrir nos moteurs à 12 cylindres aussi longtemps qu'on le pourra », a ainsi déclaré Torsten Müller-Ötvös, le PDG de la marque haut de gamme anglaise, dans un récent entretien qu’il a accordé au quotidien Financial Times.

Une décision que ce dernier explique par l’impact environnemental négligeable des véhicules du groupe. Un résultat qui tient au fait de leur faible nombre en circulation, a-t-il dit. Avant toutefois d’ajouter : « L'électrification, c'est le futur, point final. » Si le dirigeant juge inéluctable la prédominance de la technologie électrique dans l’avenir, il souhaite néanmoins garder une latitude dans l’utilisation des blocs essence au moins pendant la prochaine décennie.

 

Passage au tout électrique au plus tard en 2040

Une décennie, c'est le temps que Rolls-Royce se donne pour s’adapter au prochain durcissement des normes environnementales aux Etats-Unis, et sans doute également au Moyen-Orient, deux lucratifs marchés pour le groupe. Celui-ci, qui ne propose actuellement que des modèles alimentés par de puissants (et polluants) moteurs à essence 12 cylindres, commercialisera uniquement des véhicules « entièrement électriques » d'ici à 2040, afin d’être en conformité avec les nouvelles règlementations internationales, a par ailleurs avancé son PDG.

Pour rappel, la vente de voitures thermiques conventionnelles sera interdite d'ici à 2040 au Royaume-Uni et en France. Une mesure qui pourrait également s’étendre à certaines catégories de voitures hybrides. Quant à l’Allemagne, elle a indiqué qu'elle était ouverte à des mesures similaires. La Chine, elle, va instaurer dès l’année prochaine des quotas de véhicules électriques aux constructeurs présents sur son marché.

Rolls-Royce dévoile sa première voiture électrique 

PHANTOM ELECTRIQUE 102EX : en 2011, Rolls-Royce avait exploré l'idée d'une version tout électrique de la Phantom, concept dévoilé à l’occasion du salon de Genève de cette année-là. Le moteur V12 de 6,75 l de la Phantom « classique » avait été alors remplacé par une chaîne de traction électrique alimentée par une batterie li-ion de 71 kWh. Accueillie froidement, l’initiative avait été qualifiée à l’époque comme une « réponse à une question que personne n'a posée. »

Galerie de photos

Mathieu PARAIN

Mathieu PARAIN

Passionné par les motorisations alternatives et attentif à l’impact des normes d’émissions sur le secteur automobile, Mathieu a débuté sa carrière de journaliste en Suisse avant de rejoindre la place de marché dédiée aux véhicules électriques et hybrides.