Bornes de recharge : le pétrolier BP rachète le britannique Chargemaster

Publié le 28 juin 2018 à 13h00 | Fabrice SPATH | 2 minutes

Le pétrolier BP fait l’acquisition du constructeur et opérateur Chargemaster qui aura pour mission de déployer des bornes rapides sur ses stations-services

Le pétrolier BP fait l’acquisition du constructeur et opérateur Chargemaster qui aura pour mission de déployer des bornes rapides sur ses stations-services

Le pétrolier britannique BP vient d’annoncer le rachat de son compatriote Chargemaster spécialisé dans les bornes de recharge pour véhicules électriques. Objectif : répondre à l’évolution de la demande en installant des bornes à haute puissance dans ses stations-services.


Changement de stratégie chez BP : en 2013, le pétrolier installait via l’exploitant Delek et le constructeur Nissan la première borne de recharge rapide dans Paris intramuros. Quatre ans plus tard, son patron confiait à l’agence Reuters que son groupe était prêt à installer des infrastructures de charge dans ses stations-service, à l’image de son concurrent Total. Plus tôt cette année, l’ancienne Anglo-Persian Oil Company entamait une collaboration avec le californien Tesla dans le secteur du secteur d’énergie.

BP Chargemaster 

Charge publique et résidentielle

Aujourd’hui, BP annonce par voie de communiqué avoir fait l’acquisition du britannique Chargemaster, constructeur et opérateur de bornes de recharge pour le résidentiel, les entreprises et les collectivités. Outre-Atlantique, l’entreprise est considérée comme le plus important exploitant de recharge publique pour véhicules électriques – grâce à son réseau national POLAR et ses quelque 40 000 utilisateurs – et a bénéficié des généreuses aides à l’achat versées par le gouvernement aux particuliers dans le cadre de l’installation d’une Wallbox résidentielle.

 

Bornes rapides dans les stations-services

Fondé en 2008, Chargemaster sera prochainement rebaptisé BP Chargemaster et l’une de ses missions consistera à déployer des bornes de recharge à haute puissance (de 100 kW à 350 kW) dans une partie des 1 200 stations qu’exploite le pétrolier au Royaume-Uni. « Nous estimons qu'une recharge rapide et pratique est cruciale pour aider au développement des voitures électriques », explique dans le communiqué Tufan Erginbilgic, un responsable de BP. Le groupe prévoit que d'ici 2040, quelque 12 millions de voitures électriques rouleront dans le pays, contre 135 000 en 2017.

Fabrice SPATH

Fabrice SPATH

Cofondateur du site, Fabrice roule en électrique la semaine et en hybride rechargeable le week-end. Après être passé par la case ingénierie chez des constructeurs et équipementiers outre-Rhin, il collabore régulièrement avec la rédaction et travaille au développement de la place de marché.