Infiniti : pour le premium de Nissan, l’avenir s’annonce électrique et hybride

Publié le 17 janvier 2018 à 13h00 | Fabrice SPATH | 2 minutes

A compter de 2021, tous les nouveaux modèles Infiniti seront animés par des motorisations 100 % électriques ou hybrides à prolongateur (ePOWER)

A compter de 2021, tous les nouveaux modèles Infiniti seront animés par des motorisations 100 % électriques ou hybrides à prolongateur (ePOWER)

La division haut de gamme de Nissan Motor a annoncé au salon de Detroit que l’ensemble de ses nouveaux modèles lancés à compter de 2021 seront exclusivement proposés avec des motorisations 100 % électriques ou hybrides à prolongateur. Une stratégie qui fera d’Infiniti le bras armé à faibles émissions de Nissan.

Hier mardi 16 janvier, le directeur général de Nissan Motor a déclaré que la plupart des modèles Infiniti sera convertie à l’électrique et à l’hybride. « Nous allons faire d’Infiniti une marque premium totalement électrifiée » a ainsi précisé Hiroto Saikawa au salon de Detroit. Tandis que la maison-mère vient de commercialiser le 200 000e exemplaire de sa berline compacte « zéro émission » LEAF et que la seconde génération sera livrée en Europe dans les prochaines semaines, l’annonce faite hier relance le projet d’une gamme complète de véhicules électriques initié en 2012 mais abandonné faute de rentabilité à court terme.

Projet reporté faute de rentabilité

Un report qui avait alors laissé le champ libre à Tesla dont la grande berline Model S était lancée aux Etats-Unis la même année. En 2012 également, Infiniti présentait une première étude « zéro émission » baptisée LE reprenant la chaîne de traction de la LEAF 24 kWh. Un concept rejoint l’an passé par un second d’inspiration néo-rétro reprenant cette fois la batterie 30 kWh de la LEAF restylée. Malgré les annonces, la division haut de gamme de la firme de Yokohama n’a jamais présenté un prototype électrique destiné à la production, se focalisant uniquement sur des doubles motorisations hybrides essence-électrique.

 

Technologie hybride à prolongateur

Les futurs modèles Infiniti hériteront par ailleurs de la technologie e-POWER inaugurée sur le minispace Nissan Note fin 2016 au Japon. Un dispositif qui combine un moteur électrique principal et un moteur 3 cylindres 1,2 l essence cantonné au seul rôle de génératrice d’électricité. Une énergie qui alimente le bloc électrique de traction et une petite batterie Lithium-Ion qui n’est pas rechargeable sur une source externe (prise ou borne). Malgré les annonces faites hier, le constructeur ne présente aucune nouveauté à faibles émissions au salon nord-américain, le concept Q Inspiration étant animé par un 4 cylindres essence VC-Turbo à taux de compression variable.

Fabrice SPATH

Fabrice SPATH

Cofondateur du site, Fabrice roule en électrique la semaine et en hybride rechargeable le week-end. Après être passé par la case ingénierie chez des constructeurs et équipementiers outre-Rhin, il collabore régulièrement avec la rédaction et travaille au développement de la place de marché.