Harley-Davidson parie sur l’électrique pour capter une nouvelle clientèle

Publié le 27 août 2018 à 07h00 | Mathieu PARAIN | 3 minutes

Pour répondre aux attentes de la nouvelle génération de motards, Ha	rley-Davidson développe une gamme complète de deux-roues à motorisation électrique

Pour répondre aux attentes de la nouvelle génération de motards, Ha rley-Davidson développe une gamme complète de deux-roues à motorisation électrique

Harley-Davidson a récemment dévoilé sa feuille de route jusqu’en 2022. Un plan baptisé « More road to Harley-Davidson » (davantage de routes pour H-D) qui se démarque des précédents par un virage électrique que le constructeur assume désormais ouvertement.

« Notre souhait est d’aller capter une nouvelle clientèle », explique Manoël Bonn, le responsable marketing de la marque de Milwaukee, qui aura donc finalement succombé à l’attrait de l’électrique après 115 ans de loyauté sans faille à l’essence. Qui poursuit : « Nous voulons aller là où l’on ne nous attend pas, et là où il y a une attente. ».

Selon lui, le lancement d’une gamme Harley-Davidson à très faibles émissions polluantes correspond aux attentes de la nouvelle génération de motards. « Nous avons mené des enquêtes auprès des nouveaux motards pour connaître leurs envies, leurs besoins. C’est de là qu’est partie cette volonté de diversification pour aller chercher quelques parts de marché supplémentaires sur les secteurs très prometteurs », dit-il.

 
Version de série de la Livewire pour 2019

La commercialisation de la version de série de la Livewire, toute première moto électrique badgée Harley-Davidson, qui devrait débuter à partir d’août 2019 d’après la feuille de route du constructeur, d’abord aux États-Unis et dans quelques pays européens, constitue la première étape majeure de cette nouvelle stratégie de marché.

Pour le moment, aucun détail technique n’a été communiqué quant à la puissance et l’autonomie de ce deux-roues entièrement électrique dont le prototype avait été présenté dès 2014. Le prix est également inconnu, mais il sera vraisemblablement haut de gamme.

Dans l’étude dévoilée il y a quatre ans, la Livewire disposait d’un moteur d'une puissance de 74 ch alimenté par une batterie Lithium-Ion d'une capacité de 7 kWh. Une cavalerie qui lui permettait d'atteindre le 0 à 100 km/h en 4 secondes environ pour une vitesse maximale de 148 km/h. Mais la modeste capacité de l’accumulateur ne permettait de parcourir qu’entre 50 km (en mode sportif) et 80 km pour un temps de recharge excédant les trois heures. Une faiblesse que la version de série devrait avoir corrigé.

Harley Davidson électrique

Scooter électrique à l’horizon 2022 

Harley-Davidson devrait en revanche maintenir le cap sur le son de la motorisation de la Livewire, qui sera ainsi dotée d’une tonalité similaire aux motos roulant à l’essence, tradition centenaire oblige. La Livewire ne sera que la première d'une gamme de deux-roues électriques pour le constructeur. Dans une vidéo promotionnelle, ce dernier évoque tour à tour un scooter, un vélo de ville et un VTT. Des nouveautés qui arriveront à partir de 2022.

Galerie de photos

Mathieu PARAIN

Mathieu PARAIN

Passionné par les motorisations alternatives et attentif à l’impact des normes d’émissions sur le secteur automobile, Mathieu a débuté sa carrière de journaliste en Suisse avant de rejoindre la place de marché dédiée aux véhicules électriques et hybrides.