Flotte : IKEA convertira son parc mondial à l’électrique d’ici 2025

Publié le 21 septembre 2018 à 11h00 | La rédaction | 3 minutes

D’ici à 2020, le service de livraison à domicile proposé par Ikea sera effectué par des véhicules électriques à Amsterdam, Los Angeles, New York, Paris et Shanghai

D’ici à 2020, le service de livraison à domicile proposé par Ikea sera effectué par des véhicules électriques à Amsterdam, Los Angeles, New York, Paris et Shanghai

Le groupe suédois Ikea vient d’annoncer que toutes ses livraisons à domicile seront effectuées par des véhicules électriques dans cinq grandes zones urbaines, parmi lesquels Paris et New York. D’ici 2025, l’ensemble de la flotte mondiale du géant de l’ameublement se convertira à l’électrique.

Ikea vient d’annoncer que toutes ses livraisons à domicile dans les centres-villes d'Amsterdam, de Los Angeles, New York, Paris et de Shanghai seront réalisées par des véhicules électriques d'ici 2020. Une démarche qui s'inscrit dans une manœuvre plus globale visant à terme le remplacement de la totalité de ses flottes thermiques avec des modèles de ce type. Un objectif que le géant de l’ameublement suédois compte réaliser dès 2025.
Ikea : plus de bornes de recharge et électrification massive

« Nous nous imposons des défis et inspirons les autres, car nous ne pouvons réaliser qu’ensemble les changements dont nous avons besoin », a déclaré Jesper Brodin, PDG d’IKEA. « Il est crucial pour l'entreprise de progresser avec un modèle à la fois économique et écologique sur le long terme. C'est pourquoi Ikea accélère les choses avec de l'électrique dans cinq très grandes villes », a-t-il expliqué.
 

Accélérer la transition énergétique

D'ici 2020, le géant suédois proposera également des bornes de recharge à destination des véhicules électriques et hybrides rechargeables dans l’ensemble de ses magasins, bureaux et centres de distribution, qui sont répartis sur une trentaine de pays. Pour rappel, Ikea avait rejoint en 2017 l'initiative EV100, une coalition regroupant une dizaine de multinationales, et qui entend faire usage « du pouvoir économique collectif des entreprises et de leur influence sur les employés et les consommateurs pour développer la demande de véhicules électriques ».
EV100 : une coalition destinée à électrifier les flottes des grandes entreprises

Ensemble, les influents membres de l'EV100 veulent donner un signal fort au marché selon lequel « il existe une demande massive pour les véhicules électriques d’ici 2030 ou avant ». Parmi les groupes qui participent à cette initiative, qui vise par ailleurs aussi à combattre le réchauffement du climat, outre Ikea, on compte PG&E, Unilever, DHL, Vattenfall et Baidu.


Réduire les émissions de carbone des clients et des employés

Aujourd'hui déjà, de nombreux transports entre les centres de distribution d’Ikea et ses magasins sont effectués par camions utilisant du gaz naturel liquéfié. Ceux-ci émettent de 10 à 20 % moins de CO2 que les camions diesel. L’entreprise ambitionne par ailleurs de réduire de moitié les émissions des employés et des clients à destination et en provenance des magasins Ikea d'ici 2030.