Bornes de recharge : un réseau complet pour l’agglomération Val Parisis

Publié le 16 décembre 2017 à 07h00 | Fabrice SPATH | 2 minutes

Une citadine électrique Renault ZOE branchée sur la borne de recharge rapide installée sur le parking IKEA de Franconville (crédits : ChargeMap)

Une citadine électrique Renault ZOE branchée sur la borne de recharge rapide installée sur le parking IKEA de Franconville (crédits : ChargeMap)

La communauté d’agglomération Val Parisis s’apprête à installer son propre réseau de charge publique pour véhicules électriques et hybrides rechargeables. D’ici l’été 2018, 82 bornes de recharge seront déployées sur les 15 communes de son territoire.

82 bornes sur 15 communes

Première communauté d’agglomération interne au département du Val d’Oise (95), Val Parisis devrait installer une petite dizaine de bornes de recharge électrique d’ici la fin de l’année. Après une étude de dimensionnement réalisée avec Enedis, la collectivité va déployer un total de 82 bornes sur le territoire de ses 15 communes. Une infrastructure complémentaire aux places tiers du réseau d’autopartage Autolib’ et qui permettra aux propriétaires de modèles électriques et hybrides rechargeables de faire gratuitement le plein d’énergie jusqu’au 2 septembre 2018. Passée cette date, la recharge deviendra payante mais le stationnement demeurera gratuit dans les secteurs payants.

Bornes de recharge Val Parisis

Subventions ADEME et région

La première mise en service est attendue le 19 décembre prochain, sur les quais de Seine, à proximité de la mairie de la Frette-sur-Seine. Six mois plus tard, le réseau sera finalisé et opérationnel. Une infrastructure qui aura mobilisé un investissement d’un montant d’1,5 million d’euros, financé pour moitié par l’ADEME et à hauteur de 700 000 euros par la région Ile-de-France. Grâce à ces subventions et à la mise en place d’un système de paiement, Val Parisis estime que le retour sur investissement sera atteint en 2020.

Deux points de charge par borne

En attendant, les conducteurs de BMW i3, Kia Soul EV, Hyundai IONIQ, Mitsubishi Outlander PHEV, Nissan LEAF, Renault ZOE ou Volkswagen Golf GTE pourront recharger leurs batteries sur ces bornes dotées chacune de 2 prises délivrant jusqu’à 22 kW de puissance. Un réseau créé dans le cadre du plan Climat Air Energie Territoire qui vise à réduire les émissions de gaz à effet de serre et à lutter contre le réchauffement climatique. Val Parisis a par ailleurs été labellisée Territoire à Energie Positive pour la Croissance Verte (TEPCV) par l’Etat.

Fabrice SPATH

Fabrice SPATH

Cofondateur du site, Fabrice roule en électrique la semaine et en hybride rechargeable le week-end. Après être passé par la case ingénierie chez des constructeurs et équipementiers outre-Rhin, il collabore régulièrement avec la rédaction et travaille au développement de la place de marché.