Bollinger B2 : un second 4x4 électrique à la batterie plus grande qu’une Tesla

Publié le 13 octobre 2018 à 07h00 | La rédaction | 2 minutes

Après son premier modèle B1 dont les livraisons débuteront l’an prochain, le jeune constructeur newyorkais annonce un second 4x4 électrique baptisé B2

Après son premier modèle B1 dont les livraisons débuteront l’an prochain, le jeune constructeur newyorkais annonce un second 4x4 électrique baptisé B2

Censé effectuer la livraison de son premier véhicule courant 2019, le jeune constructeur newyorkais Bollinger Motors annonce déjà son prochain modèle. Un 4x4 électrique de 520 ch et 321 km d’autonomie baptisé tout simplement Bollinger B2.

Moins d’un an après sa création en 2014 par Robert Bollinger, le constructeur américain basé à Hobart (New York) a entamé le développement de son premier modèle, le Bollinger B1. Un tout-terrain 100 % électrique au design très cubique caractéristique des années 80 et 90. Un 4x4 assez rustique animé par deux moteurs électriques installés sur chaque essieu totalisant une puissance de 360 chevaux et 640 Nm de couple.

Bollinger B1 : le 4x4 cubique et électrifié précommandé à plus de 6000 exemplaires

À son lancement, le B1 sera proposé en deux configurations de batteries d’une capacité de 60 ou 100 kWh au choix, offrant respectivement une autonomie de 200 ou 320 kilomètres. Mais alors que les premières livraisons du B1 ne sont attendues que l’an prochain, Bollinger Motors présente déjà un aperçu de son deuxième modèle, baptisé B2.

4x4 électrique Bollinger B2

Jusqu'à 321 km d'autonomie

Un pick-up "zéro émission" qui, à la différence de son grand frère, privilégiera l’espace de stockage avec une benne large de 1,2 m pour 2,40 m de long. Le véhicule sera notamment muni d’une lunette arrière ouvrable pour le transport d’objets plus longs. Côté technique, à l’image du Bollinger B1, le B2 sera également équipé d’une double motorisation électrique d'une puissance de 520 ch (387 kW) et 696 Nm de couple. Une cavalerie qui, selon la firme américaine, lui permettra d’atteindre les 0 à 100 km/h en 6,5 secondes pour une vitesse maximale de 160 km/h.

Il sera aussi doté d’une batterie de 120 kWh - soit 20 kWh de plus que la Tesla la plus autonome actuellement au catalogue - lui offrant une autonomie d’environ 321 km sur une charge. Un pack rechargeable en 75 min en charge rapide de niveau 3 (100 kW) ou 10 heures avec une borne de recharge semi-accélérée de 11 kW.

Bollinger a annoncé son intention de construire des prototypes au début de 2019 et qu'après des tests approfondis, la production devrait débuter l'année suivante. Le constructeur prévoit également de dévoiler les prix et les options l’an prochain, mais le carnet des réservations est d’ores-et-déjà ouvert.

Galerie de photos