Autopartage à Paris : une flotte de 500 véhicules électriques Peugeot Citroën d’ici fin 2018

Publié le 03 juillet 2018 à 17h00 | Fabrice SPATH | 2 minutes

Le groupe automobile français Peugeot Citroën va déployer 500 véhicules électriques en autopartage sur Paris au quatrième trimestre

Le groupe automobile français Peugeot Citroën va déployer 500 véhicules électriques en autopartage sur Paris au quatrième trimestre

Le groupe PSA déploiera sur Paris via sa marque de mobilité Free2Move quelque 500 véhicules électriques. Des Peugeot iOn et Citroën C-Zero disponibles en autopartage selon le principe du « free-floating » et qui viendront compléter d’ici la fin de l’année l’offre de Renault.


Ne pas laisser le champ libre à Renault ! Tandis que la firme au Losange réalisera demain mercredi 4 juillet une annonce conjointe avec la Ville de Paris concernant le remplacement du service Autolib’ exploité par le groupe Bolloré et dont la fin est programmée au 31 juillet, le groupe PSA Peugeot Citroën vient d’annoncer par voie de communiqué que 500 de ses véhicules électriques seront déployés sur la capitale lors du dernier trimestre 2018 via sa filiale Free2Move.

 

Peugeot iOn et Citroën C-Zero

Lancée en 2016, la marque de mobilité Free2Move compte aujourd’hui un million de clients et 65 000 véhicules dans dix pays. Le groupe dispose déjà d’un service d’autopartage en Espagne et au Portugal sous l’appellation emov mais a dû renoncer fin d’année dernière à son programme à Berlin. En attendant les véhicules électriques de seconde génération du groupe qui seront commercialisés l’an prochain – dont la Peugeot 208 Electric –, ce seront très probablement les Peugeot iOn et Citroën C-Zero qui seront retenus dans le cadre de ce projet.

 

Free-floating

D’une autonomie moyenne de 130 km en ville, les deux citadines embarquent une batterie Lithium-Ion d’une capacité de 14,5 kWh, contre 41 kWh sur Renault ZOE. Une caractéristique qui imposera aux « jockeys » du service de recharger plus souvent les accumulateurs des véhicules disponibles en « free-floating » dans la capitale, un service sans station dans lequel l’utilisateur peut emprunter un véhicule sur une place de stationnement et le laisser sur une autre place ailleurs dans la ville.

Galerie de photos

Fabrice SPATH

Fabrice SPATH

Cofondateur du site, Fabrice roule en électrique la semaine et en hybride rechargeable le week-end. Après être passé par la case ingénierie chez des constructeurs et équipementiers outre-Rhin, il collabore régulièrement avec la rédaction et travaille au développement de la place de marché.