Autopartage : Los Angeles adopte le service du groupe Bolloré

Publié le 20 mai 2017 à 07h00 | La rédaction | 2 minutes

Après Paris, Singapour ou encore Turin, le groupe Bolloré déploiera sa solution d’autopartage électrique à Los Angeles

Après Paris, Singapour ou encore Turin, le groupe Bolloré déploiera sa solution d’autopartage électrique à Los Angeles

Après Indianapolis, Los Angeles sera la deuxième ville des Etats-Unis à bénéficier des services d’autopartage du groupe Bolloré. Dès la fin du printemps, la filiale nord-américaine de Blue Solutions va fournir 100 véhicules électriques et 200 bornes de recharge à la ville dans le cadre du programme baptisé BlueLA.

 

Financé majoritairement par Bolloré

« Los Angeles est une ville fantastique pour notre service ». Le propos est signé Hervé Muller, principal responsable du développement du programme d’autopartage électrique du groupe Bolloré aux Etats-Unis. « Nous avions toujours envisagé d'utiliser notre service en Californie. » a-t-il précisé dans une récente interview accordée à la presse américaine, avant de proclamer qu’« il existe une vision à long terme pour déployer un service similaire [aux services déjà opérationnels] à Paris ou à Singapour ».

De son côté, la CARB (California Air Resources Board), l'agence en charge de la qualité de l'air pour l’Etat de Californie, s’est montrée tout aussi enthousiaste que le groupe français pour le programme d’autopartage BlueLA. Elle a ainsi doté la ville de Los Angeles d’une enveloppe de 1,6 million de dollars pour l’aider à la réalisation de ce nouveau projet. Hervé Muller s'attend toutefois à un partage de financement proche de celui qui a été réalisé à Indianapolis – c’est-à-dire en défaveur de Bolloré – où ce dernier a été contraint de financer quasiment seul le coût de la construction des stations de charge et la fourniture des voitures électriques.

Bolloré Etats-Unis 

L’autopartage en faveur des défavorisés

Eric Garcetti, le maire de Los Angeles, préfère quant à lui se concentrer sur les impacts sociaux positifs que pourraient avoir le programme BlueLA sur ses administrés, notamment envers les plus défavorisés d’entre eux. « Nous sommes tellement fiers de pouvoir maintenant lancer le premier programme pilote du pays pour le partage de véhicules électriques dans les communautés défavorisées. C'est un réel progrès », a-t-il déclaré.

Indianapolis : l’autopartage de Bolloré en stand-by (Blueindy)
En effet, les stations qui vont être déployées par le groupe Bolloré seront situées dans des zones géographiques à faible revenu où les résidents sont moins susceptibles de posséder des voitures. Quant au service, il devrait être opérationnel d’ici la fin de l’année. Avec Los Angeles, Bolloré via sa filiale Blue Solutions ajoute une septième agglomération à son actif. Le groupe exploite Autolib’ à Paris, Bluecub à Bordeaux, Bluely à Lyon, BlueSG à Singapour, Bluetorino à Turin et Blueindy à Indianapolis.