Volvo : attendue en 2019, sa première électrique offrira 300 km d’autonomie

Publié le 02 février 2018 à 09h00 | La rédaction | 2 minutes

La première Volvo électrique prendra la forme d’une berline compacte offrant une autonomie d’au moins 300 km sur une seule charge

La première Volvo électrique prendra la forme d’une berline compacte offrant une autonomie d’au moins 300 km sur une seule charge

Volvo lancera dès l’an prochain sa première voiture électrique de série découlant du concept 40.2. Un modèle 100 % électrique qui prendra la forme d’une berline compacte.

Si en 2016, Volvo avait dévoilé deux concepts de véhicules « zéro émission » dont l’étude 40.1 qui a donné naissance au récent SUV compact XC40, aujourd’hui le constructeur suédois a révélé aux journalistes d’Autocar son orientation concernant son second concept baptisé 40.2. D’abord considéré comme la préfiguration du prochain break V40, celui-ci devrait, à son tour, ouvrir la voie à un modèle électrique de grande série selon nos confrères britanniques. Et le véhicule prendrait plutôt la forme d'une petite berline cinq portes. Tout comme pour le concept 40.1, aucune information supplémentaire quant à ses caractéristiques n’ont encore fuitées mise à part une idée sur sa portée. Afin de s'aligner sur la concurrence, Volvo vise une autonomie réelle oscillant entre 300 et 450 km sur une seule charge.

 

Un lancement attendu pour 2019

« Nous construisons un système modulaire pour répondre à différents types de clients, concernant la taille de la batterie ou la configuration moteur. Le but est de s'adresser à une large population avec des solutions aux coûts optimisés puis d'aborder un segment plus haut de gamme avec plus de puissance et plus d'autonomie », a ainis précisé Henrik Green, patron de la recherche et du développement chez Volvo. Construite sur la plateforme modulaire CMA dédiée aux petits véhicules de Volvo, la berline électrique sera lancée sur le marché en 2019. Suivront les années suivantes des versions électrifiées de modèles existants dans la gamme Volvo, dont une déclinaison « zéro émission » de son récent SUV XC40. Deux segments auxquels la firme de Göteborg compte s’attaquer dans les prochaines années. « Nous souhaitons être présents sur ces deux segments – ceux qui veulent vraiment dire explicitement 'je conduis une électrique' et ceux qui achètent une électrique pour les avantages de la technologie sur une voiture plus traditionnelle », a-t-il continué.

Galerie de photos