Camion électrique : la logistique urbaine, une aubaine pour Volvo

Publié le 01 février 2018 à 17h00 | La rédaction | 3 minutes

Engagé dans les poids-lourds hybrides et les bus électriques, le groupe Volvo s’attaque aux camions « zéro émission »

Engagé dans les poids-lourds hybrides et les bus électriques, le groupe Volvo s’attaque aux camions « zéro émission »

Volvo Trucks, constructeur suédois de poids-lourds, entamera l’année prochaine la commercialisation de ses camions électriques en Europe. Dès 2018, des clients stratégiques testeront un premier prototype dont les caractéristiques ne sont pas encore connues.

 

En 2019, Volvo Trucks va lancer la commercialisation de ses véhicules électriques en Europe. Dès cette année toutefois, le constructeur suédois prévoit de livrer quelques-uns de ses nouveaux poids-lourds auprès de « quelques clients de référence ». « L’électromobilité est pleinement conforme à l’engagement à long terme de Volvo Trucks en matière de développement urbain durable et du zéro émission », a déclaré Claes Nilsson, président de Volvo Trucks. Une stratégie initiée par le groupe Daimler qui a récemment livré les premiers exemplaires de son Fuso eCanter aux Etats-Unis.

 

Electrification des modèles compacts

Si le fabricant n’a pas donné d’indications quant aux caractéristiques du ou des modèles qu’il compte mettre sur le marché, il a néanmoins évoqué un camion de taille moyenne, ce qui laisse présager l’arrivée d’une version 100 % électrique du FE ou du FL, deux modèles compacts conçus pour la distribution en milieu urbain. « Notre technologie et notre savoir-faire en matière d’électromobilité reposent sur des solutions commerciales éprouvées déjà utilisées sur les bus électriques de Volvo et sur des solutions introduites dans les camions hybrides Volvo dès 2010 », s’est contenté d’affirmer Jonas Odermalm, l’interlocuteur en charge du développement de la gamme utilitaire de la marque.

Dans une posture cultivant la discrétion, M. Odermalm n’a pas souhaité non plus beaucoup s’étendre sur les infrastructures nécessaires au fonctionnement des camions électriques. « Nous travaillons en étroite collaboration avec les clients, les villes, les fournisseurs d'infrastructures de recharge et d'autres parties prenantes clés pour créer le cadre nécessaire pour les camions électriques », a-t-il simplement pointé.

Volvo livrera ses premiers camions électriques en 2019 

Livraisons de nuit dans les grands centres urbains

Pour convaincre les transporteurs d’utiliser ses modèles à très faibles émissions polluantes, Volvo Trucks met entre autres en avant les arguments relevés par la ville de Stockholm, qui a récemment testé un projet de « livraison en ville aux heures creuses » (Off Peak City Distribution). Objectif de cette expérimentation : évaluer les avantages et les inconvénients du transport de marchandises de nuit. Les résultats ont montré que les livraisons avaient pu être effectuées beaucoup plus rapidement avec un gain de temps de deux tiers par rapport au temps habituel.

Toutefois, les camions conventionnels à moteur à combustion utilisés lors des essais sont souvent exclus des centres-villes aux heures creuses en raison des gaz d’échappement et des nuisances sonores. Le constructeur suédois voit dans cette situation une véritable aubaine pour ses produits électriques. « En l’absence de nuisances sonores et de gaz d’échappement, il sera possible d’intervenir dans les centres-villes qui y sont sensibles », assure-t-il. Fin 2017, le suédois avait engagé des discussions avec le sud-coréen Samsung SDI pour la fourniture de batteries.