Pour reconquérir les USA, Volkswagen mise notamment sur l'électrique

Publié le 15 février 2018 à 11h00 | Mathieu PARAIN | 2 minutes

Non rentable, la filiale nord-américaine de Volkswagen mise sur le segment des familiales et celui des électriques pour reconquérir le pays

Non rentable, la filiale nord-américaine de Volkswagen mise sur le segment des familiales et celui des électriques pour reconquérir le pays

Le groupe Volkswagen a annoncé qu’il investira plus de 3,3 milliards de dollars en Amérique du Nord au cours des trois prochaines années. Et dans un contexte marqué par le durcissement des normes antipollution, les modèles électriques y tiennent une place de choix.

 

Le groupe Volkswagen investira plus de 3,3 milliards de dollars (2,8 milliards d'euros) sur le continent nord-américain au cours des trois prochaines années. Objectif : propulser les volumes de vente de sa filiale, qui sont demeurés confidentiels jusqu’ici dans la région. Les dépenses seront principalement consacrées au développement et à la mise sur le marché de nouveaux modèles, notamment des SUV, segment considéré comme le plus porteur sur ce marché.

 

Un crossover électrique pour 2020

Volkswagen – la marque et non le groupe – détient un part de marché inférieur à 2 % aux Etats-Unis, deuxième marché automobile de la planète. Une situation qui ne lui permet pas d’atteindre le seuil de rentabilité opérationnelle. Pour la société, l’objectif principal est donc d’inverser cette tendance, et pour y parvenir, elle a annoncé la sortie d’au moins deux nouveaux modèles chaque année dans le pays.

Outre la nouvelle Jetta, voiture essentielle dans sa reconquête de l’Amérique, Volkswagen prévoit d’y lancer aussi l’Arteon cette année. En 2019, ce sera au tour de la nouvelle Passat de séduire les clients américains. Du côté des offres à très faibles émissions polluantes, le premier modèle d’une nouvelle famille de véhicules 100 % électriques devrait s’ajouter à ce catalogue à partir de 2020. Ce véhicule, qui sera un SUV, bénéficiera de la nouvelle plateforme électrique MEB et devrait être la version de série de l’I.D. Crozz.

 

Production de la Volkswagen e-Golf

La société a par ailleurs confirmé qu'une « e-Golf à autonomie étendue » allait être produite sur son site de Chattanooga. En dehors de la compacte électrique, d’autres voitures « zéro émission » devraient également être assemblés sur le territoire américain, a annoncé le constructeur à l’occasion du dernier salon de l’automobile de Detroit. Dans le cadre de sa stratégie "TRANSFORM 2025+", le groupe met en place l’une des plus grandes offensives commerciales de son histoire. La marque développe actuellement plus de 50 véhicules et prévoit de lancer dix nouveaux modèles par an jusqu’en 2020. Objectif : renforcer sa position de numéro 1 mondial en termes de volume de vente dans un environnement économique de plus en plus marqué par des normes environnementales strictes.

Mathieu PARAIN

Mathieu PARAIN

Passionné par les motorisations alternatives et attentif à l’impact des normes d’émissions sur le secteur automobile, Mathieu a débuté sa carrière de journaliste en Suisse avant de rejoindre la place de marché dédiée aux véhicules électriques et hybrides.