Dieselgate : Volkswagen va installer 2800 bornes de recharge aux Etats-Unis

Publié le 22 décembre 2017 à 09h00 | La rédaction | 2 minutes

D’ici 2019, la filiale nord-américaine du groupe Volkswagen va installer 2 800 bornes de recharge sur les parkings d’entreprises et d’immeubles d’habitation

D’ici 2019, la filiale nord-américaine du groupe Volkswagen va installer 2 800 bornes de recharge sur les parkings d’entreprises et d’immeubles d’habitation

Contraint par la justice à financer des projets liés à la mobilité électrique, le groupe Volkswagen via sa filiale « Electrify America » vient d’annoncer qu’elle installera plus de 2 800 bornes de recharge au travail et résidentielles d'ici juin 2019 aux Etats-Unis.

 

2 800 bornes de recharge dans 17 métropoles

 « Electrify America », une filiale du groupe allemand Volkswagen, a annoncé cette semaine qu’elle installera « plus de 2 800 bornes de recharge au travail et résidentielles d'ici juin 2019 dans 17 des plus grandes régions métropolitaines des États-Unis ». Un programme dont l’exécution est imposée par la justice américaine, étant donné qu’il entre dans le cadre du règlement des amendes faisant suite à l’affaire du Dieselgate.

Washington DC, Seattle, New York City, Philadelphie, San Francisco, San Diego, et Los Angeles font partie des villes qui accueilleront les nouvelles infrastructures de recharge, infrastructures qui seront réparties par ailleurs sur 500 différents sites.

Electrify America

75 % des bornes de recharge sur les lieux de travail

Electrify America installera 75 % des bornes de recharge sur des lieux de travail. Le reste sera placé dans des immeubles d'appartements, des condominiums et autres propriétés multifamiliales. A noter que l’entreprise travaillera dans le cadre de ce projet en partenariat avec SemaConnect, EV Connect et Greenlots.

« L'un des plus grands obstacles à l'adoption de véhicules électriques sur le marché de masse est l'accès aux chargeurs. Avoir des chargeurs là où les gens travaillent – et vivent – les aidera à voir qu'un véhicule électrique peut être leur véhicule principal parce que la recharge est pratique et fiable aux endroits où ils passent du temps », a déclaré Mark McNabb, le PDG d'Electrify America, suite à l’annonce.

2 milliards de dollars d’investissement sur 10 ans

Pour rappel, suite à l’affaire du Dieselgate, la firme de Wolfsburg s’est trouvée dans l’obligation, entre autres, d’investir 2 milliards de dollars sur dix ans pour mener des projets d'électrification aux Etats-Unis. 800 millions de dollars issus de ce fonds sont destinés au seul Etat de Californie, le reste sera réparti entre les autres Etats américains.  Toutefois, des détracteurs ont déclaré que le projet d’électrification de Volkswagen pour la Californie pourrait donner un avantage concurrentiel au constructeur allemand par rapport aux autres constructeurs automobiles et fabricants de bornes de recharge.