Volkswagen crée une division dédiée à l’électrique pour plus d’indépendance

Publié le 17 janvier 2018 à 15h00 | Mathieu PARAIN | 2 minutes

Commercialisée en 2019, la compacte Volkswagen I.D. sera la première électrique d’une série de 80 attendues d’ici 2025

Commercialisée en 2019, la compacte Volkswagen I.D. sera la première électrique d’une série de 80 attendues d’ici 2025

Après les grandes annonces d’investissements dans les véhicules électriques de l’an passé, le groupe Volkswagen bouleverse peu à peu son organigramme en officialisant la mise en place d’une nouvelle division qui sera entièrement consacrée à l’e-mobilité. La structure pourra bénéficier d’une grande indépendance en matière de décisions et d’actions.

Volkswagen réaffirme ses immenses ambitions en matière de mobilité électrique. Après avoir suscité l’étonnement général en déclarant qu’il ne voulait plus d’avantages fiscaux pour le diesel, voilà maintenant que le géant allemand aux douze marques annonce une modification majeure de son organigramme en créant une nouvelle division consacrée exclusivement à l’électromobilité.

Thomas Ulbrich, le choix de l’expérience

L’entité, qui devrait bénéficier d’un maximum d’indépendance en matière de décisions et d’actions, s’occupera des services liés à l’électromobilité, ainsi que de la conception et de la production des futurs modèles du groupe basés sur l’architecture électrique MEB. Elle sera également en charge de développer le centre de compétences en véhicules électriques de Volkswagen basé à Zwickau (Allemagne).

C’est Thomas Ulbrich, ingénieur automobile de son état, qui dirigera le nouveau département à compter du 1er février prochain.  M. Ulbrich travaille pour la firme de Wolfsburg depuis 1989. Gravissant petit à petit les échelons et finit par prendre la direction de la logistique chez FAW-Volkswagen en 1996. Après plusieurs postes à Wolfsburg et à Emden, il devient en 2001 directeur technique et porte-parole de la direction Auto 5000 avant d’être nommé, en 2008, membre du directoire de Volkswagen Véhicules Utilitaires en charge de la production. Depuis 2014, il occupe le poste de responsable de la production et de la logistique.

Délicate phase de transition

Dans le cadre de son nouveau rôle, M. Ulbrich aura pour principale tâche de superviser la délicate phase de transition à venir du géant de Wolfsburg, qui va devoir se transformer en un court laps de temps de spécialiste des véhicules à moteurs à combustion à celui de concepteur et producteur de véhicules à faibles et très faibles émissions polluantes. C’est aussi lui qui devra s’occuper du déploiement et de la gestion de la plateforme MEB, qui sera utilisée non seulement par Volkswagen – dont la berline compacte I.D. –, mais aussi par les marques Seat et Skoda.

Galerie de photos

Mathieu PARAIN

Mathieu PARAIN

Passionné par les motorisations alternatives et attentif à l’impact des normes d’émissions sur le secteur automobile, Mathieu a débuté sa carrière de journaliste en Suisse avant de rejoindre la place de marché dédiée aux véhicules électriques et hybrides.