Batteries : nouvel investissement sud-coréen en Hongrie

Publié le 06 avril 2018 à 15h00 | La rédaction | 3 minutes

Après ses compatriotes Samsung SDI et SK Innovation, le sud-coréen Shinheung SEC dispose d’un site hongrois destiné à produire des pièces pour batteries

Après ses compatriotes Samsung SDI et SK Innovation, le sud-coréen Shinheung SEC dispose d’un site hongrois destiné à produire des pièces pour batteries

La société sud-coréenne Shinheung SEC vient d’achever la construction d’une usine dans la ville de Manor, située près de Budapest. Destinée à alimenter en pièces les sites hongrois des compatriotes SK Innovation et Samsung SDI, l’unité de production doit permettre à l’entreprise de se rapprocher des clients européens.

 

Ayant bénéficié de l’appui de l’Etat hongrois qui a participé à sa création à hauteur de 2,5 millions d'euros, la manufacture de Manor fabriquera des pièces pour batteries de voitures électriques. Sa mise en service commencera dès que la phase d’essai sera terminée. La société sud-coréenne prévoit d’y fabriquer des couvercles de sécurité destinés aux boîtiers de batteries : 1,8 million d'unités par mois en 2018, précise-t-elle. Un volume qui devrait être porté à 4,8 millions d'unités par mois au plus tard fin 2019. C’est un investissement qui va créer 300 nouveaux emplois, a déclaré Péter Szijjártó, le ministre hongrois des Affaires étrangères et du Commerce.

Stratégie du tir groupé

Au total, le site de production de Manor aura coûté plus de 24 millions d’euros aux Sud-Coréens. Ces derniers d’expliquer qu’ils ont choisi la Hongrie parce qu’elle abrite à Goed une usine de batteries du compatriote Samsung SDI. Shinheung SEC et Samsung SDI sont en étroite relation d’affaires depuis quarante ans, affirment les dirigeants de Shinheung. Dotée d’une surface de 330 000 m2, l’usine de Goed sera en mesure de livrer en moyenne et par an une quantité de batteries couvrant les besoins de 50 000 véhicules électriques. Elle devrait être opérationnelle cette année.

SK Innovation, un autre groupe sud-coréen a aussi récemment annoncé un investissement de 777 millions de dollars dans la construction d'une usine de batteries pour véhicules à faibles émissions polluantes, toujours en Hongrie. SK Innovation, qui détient SK Energy, le premier raffineur sud-coréen, prévoit de démarrer la production début 2020. Samsung SDI, SK Innovation et maintenant Shinheung SEC : les industriels de la République de Corée sont en train de dévoiler peu à peu leur stratégie du tir groupé pour conquérir les constructeurs automobiles européens en quête de batteries de qualité facturées à des prix compétitifs.

Le sud-coréen Shinheung SEC a construit une usine de pièces pour batteries en Hongrie

Des relations commerciales de plus en plus étroites

Kim Girin, propriétaire de Shinheung SEC, a déclaré que l'usine hongroise est la première du groupe en Europe, qui en possède cinq sur le continent asiatique. L’entreprise prévoit par ailleurs d'acheter 80 % de sa matière première en Hongrie à partir de 2019. Le commerce bilatéral entre le pays de l’Europe de l’Est et la Corée du Sud a augmenté de 19 % à 1,7 milliard de dollars l'an dernier.