Ujet : design et compact, son scooter électrique s’expose au CES

Publié le 08 janvier 2018 à 13h00 | Fabrice SPATH | 3 minutes

Amovible, la batterie du scooter Ujet peut être transportée à la manière d’une valise sur roulette

Amovible, la batterie du scooter Ujet peut être transportée à la manière d’une valise sur roulette

Créée en 2015 au Luxembourg, la start-up Ujet propose depuis peu un scooter électrique, pliable et personnalisable. Si l’Europe et l’Asie sont ses deux marchés prioritaires, l’entreprise soutenue par des investisseurs russes veut s’implanter aux Etats-Unis l’an prochain. Le CES de Las Vegas lui offre donc la possibilité de nouer des premiers contacts.

Connecté et compact

Au Consumer Electronics Show (CES) de Las Vegas, grand-messe de l’électronique grand public qui ouvrira ses portes dans quelques heures, la jeune entreprise luxembourgeoise Ujet présentera son premier scooter électrique. Un modèle au design très attrayant et compact qui s’adresse aux citadins branchés et fortunés. Connecté, le deux-roues peut voir ses principales fonctions être pilotées à distance, à l’instar du déverrouillage, du contrôle de l’état de charge et de l’autonomie restante mais peut aussi être localisé via une application mobile. Personnalisable – 5 couleurs au choix (noir, blanc, taupe, gris, bleu) –, le scooter « zéro émission » ne mesure que 1,56 m de long pour 64 cm de large. Une fois replié, les dimensions de l’engin sont réduites à 84 cm / 57 cm. Le tout pour un poids inférieur à 50 kg.

Entre 70 et 150 km d’autonomie

Assemblé depuis la fin d’année au Grand-Duché sur la zone d’activités de Foetz, le deux-roues signé Ujet est animé par un moteur-roue arrière développant une puissance de 5,44 ch et un couple théorique de 90 Nm. Alimenté par une batterie Lithium-Ion – deux capacités au choix –, ce dernier offre une autonomie oscillant entre 70 et 150 km. Quant au plein d’énergie de l’accumulateur, le constructeur financé par un fonds russe à hauteur de 40 millions d’euros promet un temps de charge de 3 à 6 heures, voire même 2 heures via un chargeur rapide. Limitée à 45 km/h, la vitesse et les caractéristiques du scooter Ujet le classe dans la catégorie des cyclomoteurs et lui ouvre le droit en France au bonus « écologique » de 900 euros.

 

Batterie amovible et tarif élitiste

Une prime bienvenue, dans la mesure où cet objet roulant connecté affiche un prix d’appel de 8 690 euros. Comptez 1 200 euros de plus pour la version dotée de la plus grosse batterie. Une petite fortune qui incite l’entreprise à créer un réseau de distribution uniquement dans une poignée de grandes villes européennes telles que Paris, Monaco ou encore Milan. Au second semestre de cette année, Ujet se tournera vers l’Asie dont le marché des scooters électriques à batteries amovibles a été initié par Gogoro. Mais contrairement au taïwanais, le luxembourgeois qui prévoit une capacité de production de 10 000 unités par an dispose d’une pile qui peut être transportée à la façon d’une valise. Une innovation que Ujet compte mettre en avant au CES en vue d’une commercialisation aux Etats-Unis l’an prochain.

Fabrice SPATH

Fabrice SPATH

Cofondateur du site, Fabrice roule en électrique la semaine et en hybride rechargeable le week-end. Après être passé par la case ingénierie chez des constructeurs et équipementiers outre-Rhin, il collabore régulièrement avec la rédaction et travaille au développement de la place de marché.