Toyota Sora : le bus électrique dopé à l’hydrogène devient réalité

Publié le 05 avril 2018 à 07h00 | La rédaction | 3 minutes

Au Japon, Toyota lance la commercialisation de son premier bus à hydrogène produit en série

Au Japon, Toyota lance la commercialisation de son premier bus à hydrogène produit en série

Le groupe Toyota a lancé Sora son premier bus à hydrogène produit en série au Japon. Un véhicule pouvant transporter jusqu’à 79 personnes et qui, grâce à ses 10 réservoirs, offre une autonomie réelle de 500 km sur une seule charge.

 

Toyota a démarré il y a moins d’un mois la commercialisation du Sora (acronyme de Sky, Ocean, River, Air), son premier bus à hydrogène de série. Le véhicule est basé sur la technologie TFCS (Toyota Fuel Cell System) déjà utilisée par le constructeur dans la berline Mirai. Selon la firme de Nagoya, ce système a été retenu pour « sa propreté écologique », n’émettant ni CO2 ni gaz ni substances dites préoccupantes (SoC) ; mais aussi parce qu’il « peut faire office de générateur électrique en cas de catastrophe ».

Une prise située à l'arrière de l’autocar peut en effet délivrer un courant de 9 kW pendant plus de 24 heures (soit la fourniture de 235 kWh). Toyota espère vendre une centaine d’exemplaires de son nouveau modèle « zéro émission » dans l’agglomération de Tokyo avant les Jeux olympiques et paralympiques de 2020 organisés dans la ville, des jeux que le constructeur ambitionne de transformer en vitrine technologique.

 

10 réservoirs d’hydrogène

Le Sora est doté de deux piles à combustible de 114 kW alimentées par un total de 10 réservoirs contenant 600 litres de dihydrogène sous pression (700 bars), soit environ 22 kg de gaz. Les piles alimentent à leur tour deux moteurs électriques de 113 kW/335 Nm. Si l’industriel ne précise pas l’autonomie du véhicule, la capacité du réservoir laisse entrevoir une autonomie d’environ 500 km en conditions réelles d’exploitation.

C’est un bus qui a été conçu selon le principe du design universel, c’est-à-dire dans la perspective de « faire évoluer la vie de ses clients et de la société en général », explique Toyota. Le Sora a ainsi été doté d’un système de relèvement automatique de l’assise des sièges, ce qui permet d’améliorer le confort de ses passagers, notamment ceux à mobilité réduite qui se déplacent à l’aide de fauteuil roulant.

 

Système vidéo complet

Pouvant transporter jusqu’à 79 personnes (22 assises, 56 debout, et le chauffeur), le Sora a par ailleurs aussi été équipé de huit caméras haute définition situées à l'intérieur et à l'extérieur, offrant ainsi un champ de vision complet au conducteur, ce qui est très utile notamment au niveau des arrêts de bus : celui-ci pourra en effet être averti de la présence des piétons et des cyclistes s’y trouvant via des signaux sonores et des images. Des avertissements qui devraient drastiquement diminuer le nombre d’accidents en ces lieux.