Toyota e-Palette : un véhicule autonome qui peut se transformer en chambre d’hôtel

Publié le 10 janvier 2018 à 13h00 | Fabrice SPATH | 2 minutes

Le Toyota e-Palette peut, au choix, servir de commerce itinérant, de bureau mobile ou encore de chambre d’hôtel

Le Toyota e-Palette peut, au choix, servir de commerce itinérant, de bureau mobile ou encore de chambre d’hôtel

Au CES de Las Vegas, Toyota a dévoilé un véhicule électrique et autonome destiné à un usage commercial. Baptisé e-Palette, l’engin à mi-chemin entre une navette de transport et un utilitaire de livraison se veut être l'outil de mobilité le plus polyvalent jamais construit. Amazon, DiDi, Pizza Hut et Uber font partie des premiers partenaires qui l’expérimenteront.
 

Vocation commerciale

Curieuse appellation que cette e-Palette qui ne rejoindra vraisemblablement pas le hitparade des meilleurs noms de modèles imaginés par la firme de Nagoya. Si le marketing a semble-t-il été peu inspiré, le véhicule est en revanche un concentré des dernières innovations portées par Toyota. En réalité, le concept dévoilé au Consumer Electronics Show (CES) de Las Vegas n’est pas seulement un véhicule électrique animé par 8 moteurs-roues et doté d’une batterie logée dans le plancher. L’e-Palette mobilise tout un écosystème dont le projet réside dans le développement d’un véhicule à vocation commerciale et de solution de mobilité associées.

Premiers partenaires et tests

Une innovation qui s’appuie sur une alliance composée du e-marchand Amazon, de l’enseigne Pizza Hut, des VTC DiDi et Uber ainsi que du constructeur Mazda. Chacun pourra tester ce prototype entièrement autonome et avec une interface de pilotage ouverte qui permettra aux entreprises partenaires d’installer leur propre système de conduite autonome. Une personnalisation qui plaira à Uber qui développe son propre système et qui l’installera progressivement dans quelque 24 000 Volvo XC90 T8 pré-équipés.

 

Outil de mobilité polyvalent

Electrifié, autonome et connecté, le Toyota e-Palette ne dispose pas de volant et encore moins d’une quelconque interface de conduite. Décliné en 3 longueurs (de 4 à 7 mètres), le véhicule dispose d’un plancher bas et parfaitement plane. Autopartage, navette, utilitaire de livraison, ventes de chaussures, restauration ou bureaux mobiles voire même chambre d’hôtel : l’e-Palette s’adapte aux besoins de ses clients en leur offrant des services à forte valeur ajoutée. Une innovation qui ne restera pas au stade de concept, les premiers partenaires s’étant engagé à expérimenté plusieurs prototypes dans un proche avenir.

Galerie de photos

Fabrice SPATH

Fabrice SPATH

Cofondateur du site, Fabrice roule en électrique la semaine et en hybride rechargeable le week-end. Après être passé par la case ingénierie chez des constructeurs et équipementiers outre-Rhin, il collabore régulièrement avec la rédaction et travaille au développement de la place de marché.