Toyota C-HR Hybride Business : à partir de 370 euros/mois

Publié le 30 mai 2018 à 07h00 | Fabrice SPATH | 2 minutes

Jusqu’au 30 juin 2018, entreprises et professions libérales peuvent bénéficier d’une LLD aux conditions très attractives

Jusqu’au 30 juin 2018, entreprises et professions libérales peuvent bénéficier d’une LLD aux conditions très attractives

OFFRE – Jusqu’au 30 juin 2018, le crossover hybride est disponible via une location longue durée (LLD) à partir de 370 euros par mois, sans apport. Réservée aux professionnels, l’offre inclut notamment l’assistance, la maintenance et la garantie perte financière.


Avec plus de 6 millions de véhicules essence-électrique commercialisés dans le monde depuis 1997, Toyota est le leader incontesté de la motorisation hybride. Pour promouvoir auprès des professionnels son crossover C-HR dont les trois quarts des ventes sont réalisés en France avec la technologie maison « Hybrid Synergy Drive », la firme aux trois ellipses a lancé en début d’année une offre de location longue durée (LLD) à un tarif très attractif.

 

36 mois et 75 000 km

Basée sur le niveau d’accès Dynamic commercialisée au prix de 29 450 euros, l’offre inclut la maintenance, l’assistance, la garantie perte financière, le radar de stationnement arrière avec caméra de recul, le système d’infodivertissement Toyota Touch & Go 2 ainsi que la panoplie complète d’aides à la conduite Toyota Safety Sense. Le tout pour un loyer mensuel de 370 euros sur une durée de 36 mois (sans apport) incluant 75 000 km.

 

Exonération partielle de TVS

Pour une version mieux équipée, le réseau propose le C-HR Hybride en finition Graphic avec les options Pack Premium (3 000 euros) et peinture métallisée (620 euros) à partir de 456 euros/mois sans apport. Polyvalent et sobre grâce à sa chaîne de traction essence-électrique de 122 ch héritée de la Prius, le crossover est également éligible à une exonération partielle (2 ans) de la taxe sur les véhicules de société (TVS).

Galerie de photos

Fabrice SPATH

Fabrice SPATH

Cofondateur du site, Fabrice roule en électrique la semaine et en hybride rechargeable le week-end. Après être passé par la case ingénierie chez des constructeurs et équipementiers outre-Rhin, il collabore régulièrement avec la rédaction et travaille au développement de la place de marché.