Tesla : son Semi effectue son premier transport de fret d’une distance de 400 km

Publié le 29 mars 2018 à 09h00 | La rédaction | 2 minutes

Aux États-Unis, le camion électrique de Tesla a été testé sur 400 km entre le Nevada et la Californie

Aux États-Unis, le camion électrique de Tesla a été testé sur 400 km entre le Nevada et la Californie

Prévu pour être mis sur le marché courant 2019, le Tesla Semi s’est déjà montré sur quelques routes aux États-Unis. Aujourd’hui, la firme californienne nous apprend que son camion tout électrique vient d’effectuer son premier transport de fret sur une distance de 400 km.

Tesla annonce qu’un premier transport de fret vient d’être réalisé entre la Gigafactory 1 de l’entreprise américaine spécialiste des véhicules électriques, située dans le Nevada, et son site d’assemblage de Fremont, en Californie, soit une distance de 400 km. Un premier test grandeur nature qui a notamment servi pour le transport de batteries stationnaires Powerpack (entreprises) et Powerwall (particuliers) ainsi que celles qui équipent actuellement les Model 3, réalisé par deux prototypes du camion électrique, Tesla Semi dont l’autonomie maximale est de 800 km à pleine charge.

Performances et rentabilité exceptionnelles

Doté d’un système de traction intégrale et animé par quatre moteurs électriques, le véhicule atteint facilement la limitation de vitesse en vigueur sur les autoroutes américaines. En ce qui concerne l’exercice du 0 à 100 km/h, le Semi promet des performances inédites. La firme de Palo Alto avait précisé que son camion électrique pouvait atteindre les 100 km/h en 20 secondes à sa charge maximale de 36 tonnes. Mais à vide, le Semi est plus rapide que quasiment toutes les compactes à l’image des Honda Civic Type R et Renault Megane RS, avec un 0 à 100 km/h exécuté en seulement 5 secondes. Le tout avec un coût total d’exploitation annoncé comme exceptionnel.