Model 3 : Tesla atteint le cap des 5 000 batteries assemblées chaque semaine

Publié le 26 juin 2018 à 21h00 | Mathieu PARAIN | 2 minutes

En attendant de résorber les goulets d’étranglement sur les chaînes de production, Tesla vient d’atteindre le rythme de 5 000 batteries assemblées chaque semaine

En attendant de résorber les goulets d’étranglement sur les chaînes de production, Tesla vient d’atteindre le rythme de 5 000 batteries assemblées chaque semaine

Tesla aurait atteint le cap des 5 000 packs de batteries assemblés par semaine à destination de la berline Model 3. L’information a été révélée par un employé travaillant au sein de la Gigafactory 1. Les dirigeants de l’entreprise n’ont pas encore confirmé la (bonne) nouvelle pour l’heure.

 

Tesla serait en passe de résoudre une partie du problème de goulets d’étranglement qui l’a empêché jusqu’ici de produire avec la cadence voulue la berline à large diffusion Model 3. C’est un employé du groupe, John Totah, qui a fuité l’information sur le réseau social à l’oiseau bleu. « Incroyable. Notre objectif en mars était de 2 500 unités [de pack de batteries à destination des Model 3, ndlr] par semaine et nous ne l’avions pas atteint.

Aujourd’hui, nous venons d’atteindre les 5 000 par semaine en juin », a déclaré M. Totah sur son compte Twitter. Avant d’effacer son message quelques instants après : les salariés de Tesla sont tous tenus de respecter un devoir de réserve. Pour l’heure, aucun dirigeant du constructeur de voitures électriques basé à Palo Alto n’a confirmé les dires de M. Totah. 

 

Goulets d’étranglement sur le site de Fremont

Plus tôt ce mois-ci, Elon Musk, le PDG de Tesla, a assuré que sa société produisait plus de batteries que n'importe quelle autre usine de batteries dans le monde – sans toutefois donner des estimations de production. Dans l’hypothèse où le constructeur californien est arrivé réellement à produire 5 000 packs de batteries par semaine dans usine Gigafactory 1, cela signifie qu’il est désormais en mesure de produire 20 GWh par an, si le rythme de fabrication reste constant.

Les progrès annoncés par John Totah – si progrès il y a – ne signifient pas que l'objectif de Tesla de produire 5 000 Model 3 par semaine est maintenant atteint. Ces chiffres montrent seulement que le groupe est parvenu à remplir le but qu’il s’est assigné pour la Gigafactory 1. Pour réaliser la cadence espérée de 5 000 Model 3 par semaine, Tesla devra encore éliminer les goulets d’étranglement sur son site de Fremont, où, d’après les dires de M. Musk lui-même, ils sont les plus nombreux.

Mathieu PARAIN

Mathieu PARAIN

Passionné par les motorisations alternatives et attentif à l’impact des normes d’émissions sur le secteur automobile, Mathieu a débuté sa carrière de journaliste en Suisse avant de rejoindre la place de marché dédiée aux véhicules électriques et hybrides.