Tesla : Consumer Reports ne conseille pas la Model 3 à ses lecteurs

Publié le 29 mai 2018 à 21h00 | La rédaction | 2 minutes

Aux États-Unis, l’équivalent du magazine 60 Millions de Consommateurs ne recommande pas à ses lecteurs d’acheter la berline électrique

Aux États-Unis, l’équivalent du magazine 60 Millions de Consommateurs ne recommande pas à ses lecteurs d’acheter la berline électrique

Très influent aux États-Unis, le magazine de défense des consommateurs Consumer Reports, l'équivalent américain de notre revue 60 millions de consommateurs, ne recommande pas la Tesla Model 3 en raison de sa distance de freinage jugée trop longue.

Voulant faire de sa berline électrique son instrument de conquête sur le marché du grand public, Tesla doit faire face à un nouveau problème concernant les performances de sa Model 3. En plus des difficultés au niveau de sa production, le magazine américain Consumer Reports reproche au dernier-né de Tesla des distances de freinage trop longues, en comparaison à d'autres modèles à l’image du pick-up Ford F-150.

Un problème qui pourrait constituer une mauvaise publicité pour la marque puisque cette revue, comparable à « 60 millions de consommateurs », est très influente aux États-Unis, au point que son avis peut faire ou défaire la carrière d'un produit.

Faire mieux que la concurrence

Selon Elon Musk qui n'a pas tardé à réagir, les modèles testés par Consumer Reports font partie de l'une des premières séries sorties d'usines. Les séries plus récentes, assure-t-il, ont depuis reçu de nombreuses améliorations, à l’image des Model S et X qui ne cessent de faire l’objet de mise à jour logicielles à distance. Les Model 3 actuelles possèdent désormais une bien meilleure tenue de route et ont bénéficié de nombreuses autres petites améliorations.

Le PDG promet néanmoins une mise à jour logicielle dans les tous prochains jours pour corriger le problème. « Tesla n'arrêtera pas tant que la Model 3 n'aura pas un meilleur freinage que tout autre véhicule comparable », indique-t-il dans un tweet. Rappelons que le prix d’accès du modèle est annoncé à 35 000 dollars, soit deux fois moins que les deux modèles vendus actuellement par Tesla, la berline Model S et le SUV Model X, qui démarrent à 70 000 dollars outre-Atlantique.