Tesla : après les États-Unis, sa Model 3 s’apprête à conquérir l’Europe

Publié le 27 septembre 2018 à 11h00 | Mathieu PARAIN | 2 minutes

Tesla a enregistré de nouveaux codes VIN de sa berline électrique en Europe et s’apprête à agrandir son site d’assemblage aux Pays-Bas.

Tesla a enregistré de nouveaux codes VIN de sa berline électrique en Europe et s’apprête à agrandir son site d’assemblage aux Pays-Bas.

La firme de Palo Alto prépare activement le lancement de sa berline électrique en Europe. Sept nouveaux exemplaires ont été enregistrés sur le continent tandis que le site néerlandais de Tilburg où sont assemblés et testés les Model S et X est appelé à s’agrandir rapidement.

Numéro 1 des ventes de véhicules électriques et hybrides rechargeables aux États-Unis, la Model 3 s’apprête à franchir l’Atlantique. Tandis que les premières livraisons aux clients sont attendues au premier trimestre 2019, le constructeur californien poursuit les tests sur le sol européen et vient d’enregistrer 7 nouveaux exemplaires en début de semaine.

Une information révélée par le compte Twitter Model 3 VINs qui précise que les numéros de série correspondent à trois versions équipées d’une propulsion et sept versions à transmission intégrale (AWD).

 

Expansion du site de Tilburg

Aux Pays-Bas où sont installés le siège européen de Tesla mais aussi le site d’assemblage final de ses modèles destinés au Vieux Continent, ce dernier devrait accueillir un nouvel entrepôt d’une taille équivalente à l’actuel site de 78 000 mètres carrés inauguré en 2015.

Mondial de Paris : Tesla y exposera sa Model 3, du 4 au 14 octobre

Selon le très bien informé site canadien Electrek, cette expansion pourrait correspondre à des lignes d’assemblage final pour la Model 3 ou encore à la première Gigafactory européenne, le constructeur étant entré en discussion avec les pouvoirs publics allemands et néerlandais.

Galerie de photos

Mathieu PARAIN

Mathieu PARAIN

Passionné par les motorisations alternatives et attentif à l’impact des normes d’émissions sur le secteur automobile, Mathieu a débuté sa carrière de journaliste en Suisse avant de rejoindre la place de marché dédiée aux véhicules électriques et hybrides.