Taxis électriques : Hambourg pourrait accueillir jusqu’à 1 000 Volkswagen MOAI

Publié le 14 décembre 2017 à 07h00 | La rédaction | 2 minutes

A terme, le service destiné à décongestionner le centre-ville pourrait compter 1 000 véhicules électriques

A terme, le service destiné à décongestionner le centre-ville pourrait compter 1 000 véhicules électriques

Lancée il y a tout juste un an, MOIA, une nouvelle start-up détenue à 100 % par le groupe Volkswagen, vient déjà de révéler un concept de monospace électrique qui sera expérimenté à Hambourg dans un an. Un véhicule particulièrement spacieux misant surtout sur le confort.

 

Des taxis électriques en covoiturage

Destinée à lancer de nouvelles formes de mobilité avec des véhicules électriques, la filiale MOIA du groupe allemand Volkswagen vient de présenter un concept de minibus électrique un an tout juste après sa création. Il s’agit d’un modèle censé jouer le rôle de taxi électrique qui sera mis en place sur les routes de la région d'Hambourg vers la fin 2018. Il sera ainsi déployé avec une flotte de 200 véhicules et pourrait monter jusqu’à 1 000 unités les années suivantes. « Nous avons débuté il y a un an au TechCrunch de Londres avec comme vision d’aider les villes à améliorer la circulation. Nous souhaitons trouver une solution aux problèmes de transport auxquels les villes sont confrontées, tout en les aidants à atteindre leurs objectifs de développement durable », annonce Ole Harms, Président de MOIA. Révélé lors de l’évenement TechCrunch 2017 de Berlin, le véhicule électrique signé MOIA sera intégré à un dispositif de covoiturage inédit censé répondre aux problématiques de congestion des grandes villes.

Volkswagen MOIA 

Fin prêt dès l’an prochain

« Il ne nous a pas fallu longtemps pour poser les bases d’une nouvelle composante de mobilité urbaine. En 2018, nous serons prêts à lancer notre concept de covoiturage au niveau international. Un premier pas vers notre objectif qui vise à réduire d'un million le nombre de véhicules circulant dans les grandes villes d’Europe et des États-Unis d’ici à 2025 », a-t-il poursuivi. Côté autonomie, le véhicule est en mesure de rouler jusqu’à 300 km environ sur une charge complète. Quant au plein d’énergie, ses concepteurs promettent une charge à 80 % réalisée en seulement 1h30. À l’intérieur, MOIA mise sur le confort avec un habitacle spacieux capable d’accueillir jusqu’à six passagers. Les sièges équipés de fonctions pratiques telles que des liseuses à intensité variable et des ports USB sont particulièrement espacés pour permettre à chacun de garder son intimité. Chaque véhicule offre également une connexion Wi-Fi haut débit. Mais, contrairement à ses concurrents qui sont pour la plupart autonomes, ce minibus électrique aura droit à un chauffeur.

Galerie de photos