Suisse : des bornes de recharge rapide pour les autoroutes

Publié le 04 avril 2018 à 21h00 | Fabrice SPATH | 2 minutes

Les aires de repos autoroutières de la Confédération accueilleront dès 2019 leurs premières bornes de recharge à haute puissance

Les aires de repos autoroutières de la Confédération accueilleront dès 2019 leurs premières bornes de recharge à haute puissance

Les aires de repos de la Confédération helvétique accueilleront dès l’an prochain des bornes de recharge rapide pour véhicules électriques. L’Office fédéral des routes (OFROU) prépare un appel d’offres et la première borne devrait être inaugurée début 2019.

Après la France et son projet CORRI-DOOR rassemblant quelque 200 bornes rapides, la Suisse s’apprête à lancer son propre réseau de recharge autoroutier. Bénéficiant en ce début d’année d’une modification de la réglementation au sujet de la distribution d’autres sources d’énergie que les habituels carburants fossiles sur les aires de repos gérées par Berne, l’OFROU a officiellement annoncé fin mars aux parties intéressées son intention de lancer un appel d’offres portant sur le déploiement de bornes de recharge rapide pour voitures électriques.

Une borne de recharge rapide sur une aire d'autoroute en Suisse 

Tristandard et énergie renouvelable

Dans le cadre de ce projet, l’OFROU qui gère quelque 1 850 km de routes nationales a sélectionné une petite centaine d’aires de repos susceptibles d’accueillir des stations de charge. Le premier lot qui sera attribué porte sur 20 aires qui accueilleront des équipements tristandard (CCS, CHAdeMO, Type 2) compatibles avec tous les modèles électriques du marché acceptant la charge rapide, devront délivrer une puissance minimale de 150 kW – contre 50 kW sur le réseau CORRI-DOOR – et être alimentés en électricité d’origine renouvelable et suisse.

 

IONITY, GoFast, Tesla, …

Complémentaire aux infrastructures déjà installées sur les aires de ravitaillement – propriété des cantons – qui comptent déjà 24 stations, le futur réseau le sera également avec celui du consortium IONITY et du suisse GoFast. Si l’allemand s’apprête seulement à déployer sa première borne à haute puissance (350 kW) la semaine prochaine dans le canton de Lucerne, le second compte déjà 10 bornes 150 kW et devrait atteindre les 35 unités opérationnelles avant la fin de l’année. En parallèle, l’américain Tesla compte 15 Superchargers en Suisse qui ne sont accessibles qu’aux modèles du constructeur.

Fabrice SPATH

Fabrice SPATH

Cofondateur du site, Fabrice roule en électrique la semaine et en hybride rechargeable le week-end. Après être passé par la case ingénierie chez des constructeurs et équipementiers outre-Rhin, il collabore régulièrement avec la rédaction et travaille au développement de la place de marché.