SF Motors : deux SUV électriques destinés à concurrencer Tesla

Publié le 06 avril 2018 à 17h00 | Mathieu PARAIN | 2 minutes

Soutenus par des investisseurs chinois, la start-up SF Motors s’apprête à lancer deux SUV électriques basés sur une même plateforme

Soutenus par des investisseurs chinois, la start-up SF Motors s’apprête à lancer deux SUV électriques basés sur une même plateforme

MODELES A VENIR – Start-up californienne à capitaux majoritairement chinois, SF Motors fait ses débuts dans la fabrication de voitures électriques. Une jeune marque qui vient de révéler ses deux premiers modèles, deux SUV basés sur une plateforme unique dont les premières livraisons se feront dès l’an prochain.

Lors d’une récente conférence de presse tenue à son siège social situé à Santa Clara, en Californie, SF Motors, une nouvelle marque américaine qui se positionne comme concurrente directe de Tesla, a annoncé son intention d’amorcer la commercialisation de ses produits dès 2019. Une occasion pour John Zhang, président fondateur de cette société financée en grande partie par des investisseurs chinois, de présenter ses deux premiers modèles, à savoir deux SUV à motorisations électriques dont un modèle compact de luxe et un autre plus gros et axé sur les performances.

Selon le dirigeant, le carnet de commandes pour le premier modèle baptisé SF5 seront ouverts d'ici la fin de 2018 pour une première livraison prévue dans le courant de l’an prochain. Il sera ensuite suivi d’un modèle plus imposant du nom de code SF7, à l’allure plus profilée et qui devrait être dévoilé l’an prochain.

La start-up SF Motors va lancer deux SUV électriques

Course à la puissance, pas à l’autonomie

Les deux modèles seront basés sur une plateforme commune conçue pour mutualiser les coûts et accélérer le développement des futurs véhicules de la marque. Une plateforme inédite qui peut accueillir deux, trois ou quatre moteurs électriques capables de produire jusqu’à 1 000 chevaux. Ainsi, le SF5 aura une autonomie de plus de 480 km, selon le cycle d’homologation EPA tandis que le SF7 pourrait être livré avec des moteurs électriques pouvant transmettre 800 kW (1 073 ch) aux quatre roues.

Une cavalerie assez puissante pour permettre une accélération de 0 à 100 km/h en moins de 3 secondes. Les deux seront également confectionnés sur les deux sites de production du jeune constructeur, filiale du groupe chinois Skokon Industry. Des usines situées à Chongqing, en Chine et à Mishawaka, en Indiana (États-Unis), récemment racheté au fabricant des Hummer, capables d’accueillir une production annuelle de 200 000 véhicules.

Mathieu PARAIN

Mathieu PARAIN

Passionné par les motorisations alternatives et attentif à l’impact des normes d’émissions sur le secteur automobile, Mathieu a débuté sa carrière de journaliste en Suisse avant de rejoindre la place de marché dédiée aux véhicules électriques et hybrides.