Audi : soupçons de fraude sur ses modèles hybrides rechargeables

Publié le 02 octobre 2018 à 07h00 | Fabrice SPATH | 2 minutes

La justice allemande soupçonne Audi d’avoir triché sur les émissions réelles de ses véhicules hybrides rechargeables

La justice allemande soupçonne Audi d’avoir triché sur les émissions réelles de ses véhicules hybrides rechargeables

JUSTICE - En Allemagne, le bureau du procureur de Munich soupçonne Audi d’avoir triché sur les émissions réelles de ses modèles hybrides rechargeables. Tandis que le ministère des Transports a demandé des tests complémentaires, un cadre dirigeant du groupe Volkswagen a déclaré aux enquêteurs que les États-Unis étaient également concernés par cette fraude.


Le marché des véhicules hybrides rechargeables n’a pas encore digéré le passage à la norme WLTP, privant certains modèles des précieux avantages fiscaux dans de nombreux pays, qu’un scandale est sur le point d’éclater en Allemagne. Selon l’hebdomadaire économique Wirtschaftswoche, la méthodologie employée par Audi pour tester ses A3 e-tron Sportback et Q7 e-tron quattro sous-estime systématiquement les émissions de CO2.

 

Méthodologie et émissions

Le procédé, s’il n’est pas sans rappeler le scandale du Dieselgate qui a fini par entraîner le PDG Rupert Stadler en détention provisoire - une première pour un grand patron outre-Rhin -, ne concerne a priori pas une fraude par le biais d’un logiciel embarqué. Le bureau du procureur de Munich collabore activement avec le ministère des Transports (KBA) qui a demandé des tests supplémentaires.

Selon un cadre dirigeant du groupe Volkswagen, cette nouvelle manipulation concernerait également la compacte A3 e-tron aux États-Unis. Une bien mauvaise nouvelle pour la firme d’Ingolstadt qui vient de présenter son premier véhicule électrique à San Francisco et qui, via un accord amiable avec la justice américaine, a été contrainte au travers de la maison-mère d’installer plusieurs centaines de stations de charge à haute puissance outre-Atlantique.

Au printemps, la marque Volkswagen avait déjà retiré de son catalogue ses Golf et Passat GTE qui partagent leurs chaînes de traction avec la cousine aux anneaux entrelacés.

Galerie de photos

Fabrice SPATH

Fabrice SPATH

Cofondateur du site, Fabrice roule en électrique la semaine et en hybride rechargeable le week-end. Après être passé par la case ingénierie chez des constructeurs et équipementiers outre-Rhin, il collabore régulièrement avec la rédaction et travaille au développement de la place de marché.