Propriétaire de Renault ZOE ? Achetez votre batterie pour mieux la revendre !

Publié le 28 juin 2018 à 07h00 | Fabrice SPATH | 2 minutes

Les anciens propriétaires de Renault ZOE pourront prochainement racheter le contrat de location de la batterie à la DIAC

Les anciens propriétaires de Renault ZOE pourront prochainement racheter le contrat de location de la batterie à la DIAC

Après avoir récemment proposé à tous ses nouveaux clients l’achat de la batterie sur ses véhicules électriques, le groupe Renault va également permettre aux anciens propriétaires de ZOE, Twizy et Kangoo Z.E. de racheter l’accumulateur auprès de la DIAC. Une excellente nouvelle pour le marché de l’occasion.


Jusqu’au printemps 2018, le constructeur de Boulogne-Billancourt imposait la location de la batterie sur l’ensemble de sa gamme de véhicules électriques composée du quadricyle Twizy, de la citadine ZOE, de l’utilitaire/ludospace Kangoo Z.E. et du nouvel utilitaire Master Z.E. Un système qui, selon Renault, permet de lisser le coût de la pile Lithium-Ion – qui peut représenter jusqu’à 40 % du prix final d’un modèle – sur plusieurs années et offre au client une tranquillité d’esprit quant à la batterie, celle-ci étant gratuitement remplacée en-deçà de 75 % de capacité restante.

Achat batterie Renault ZOE 

Rachat du contrat de location

Des arguments dont le marché de la seconde main a souffert, la firme au Losange offrant la première année de location de la batterie aux clients de son réseau. Après avoir assoupli sa position sur le sujet en avril sur ZOE – 8 900 euros pour une pile de 41 kWh – puis en juin sur Kangoo Z.E. et Master – 7 400 euros pour 33 kWh – pour tous ses nouveaux clients, Renault va plus loin dans la démarche en proposant à tous les propriétaires qui sont liés par un contrat de location avec la DIAC – la filiale financement du groupe – d’y mettre fin pour acheter le pack batterie.

 

Un prix défini par le concessionnaire

Une proposition qui s’appliquera rétroactivement à tous les clients de ZOE, Kangoo Z.E. et Twizy, ce dernier n’ayant pas bénéficié au printemps d’une quelconque offre d’achat intégral. Communiqué par la filiale allemande de Renault à nos confrères du site Electrive, le dispositif devrait être appliqué dans d’autres pays européens, dont la France. Le prix de rachat de l’accumulateur sera déterminé au cas par cas par le concessionnaire, vraisemblablement en fonction de l’âge et de la capacité restante. Une bonne nouvelle pour les particuliers qui cherchent à vendre leur véhicule sur le marché de l’occasion et qui ne devront plus convaincre leur acheteur de reprendre le contrat de location.

Galerie de photos

Fabrice SPATH

Fabrice SPATH

Cofondateur du site, Fabrice roule en électrique la semaine et en hybride rechargeable le week-end. Après être passé par la case ingénierie chez des constructeurs et équipementiers outre-Rhin, il collabore régulièrement avec la rédaction et travaille au développement de la place de marché.