Voiture électrique : le prix des batteries poursuit sa chute

Publié le 12 octobre 2016 à 09h00 | Fabrice SPATH | 3 minutes

De 40 % de la valeur actuelle d’un modèle électrique, la batterie ne devrait plus que représenter 16 à 20 % de sa valeur à terme

De 40 % de la valeur actuelle d’un modèle électrique, la batterie ne devrait plus que représenter 16 à 20 % de sa valeur à terme

Représentant en moyenne 40 % de la valeur d’un véhicule électrique, la batterie à technologie Lithium-Ion voit son prix fortement chuter. De 1 000 dollars le kWh en 2010, le prix d’une pile est passé à 300 dollars en 2015 et la tendance ne fera que s’accélérer avec l’arrivée de nouveaux entrants sur le marché.

 

300 dollars le kWh en 2015

L’avènement de la voiture électrique est aujourd’hui un fait acquis par les constructeurs qui, sous la pression de la concurrence et des normes antipollution, ont lancé de concert des offensives sur ce marché encore embryonnaire. Particulièrement prolifique sur le sujet, la division New Energy Finance de l’agence Bloomberg s’est associé au cabinet de conseil McKinsey dans le cadre d’une étude portant sur les mutations que s’apprête à subir l’industrie automobile. Selon le document de synthèse publié hier, le coût du kWh (Kilowatt-heure) d’une batterie Lithium-Ion a chuté de 65 % depuis 2010, passant de 1 000 dollars à cette date à seulement 300 dollars en 2015.

Prix kWh batterie voiture électrique 

16 à 20 % de la valeur d’un véhicule

Une chute vertigineuse du prix des accumulateurs qui s’explique en grande partie par l’élargissement de l’offre en concessions et l’explosion des ventes de véhicules électriques sur la planète. En 2009, seuls 52 000 modèles à batteries rechargeables avaient ainsi été écoulés, contre 448 000 unités en 2015. Et cette année, les immatriculations devraient atteindre un niveau record avec 647 000 mises à la route. Selon les auteurs de l’étude, le coût du kWh – l’unité servant à mesurer la quantité d’énergie stockée dans une batterie – poursuivra sa décrue grâce à l’arrivée de nouveaux entrants sur le marché. De 40 % en 2015, la pile ne devrait plus que représenter à terme 16 à 20 % de la valeur du véhicule.

2016 : le TOP 5 des voitures électriques en France 

Une tendance qui profite à l’autonomie

Une baisse des prix qui profitera directement au développement du marché de la voiture électrique et à la progression des autonomies. Le phénomène se traduit déjà par l’arrivée de la Renault ZOE intégrant une nouvelle batterie de 41 kWh offrant une autonomie doublée (300 km) tout en maîtrisant le surcoût de son innovation. Chez Opel, la très attendue Ampera-e promet une autonomie de 380 km grâce à sa batterie délivrant une capacité de 60 kWh, le tout pour un tarif de 35 000 euros environ (hors bonus). Même constat chez Tesla Motors avec sa Model 3 qui offrira des prestations et des tarifs proches d’une thermique.

Fabrice SPATH

Fabrice SPATH

Cofondateur du site, Fabrice roule en électrique la semaine et en hybride rechargeable le week-end. Après être passé par la case ingénierie chez des constructeurs et équipementiers outre-Rhin, il collabore régulièrement avec la rédaction et travaille au développement de la place de marché.