Autriche : un premier utilitaire électrique pour les pompiers de Linz (+ vidéo)

Publié le 07 avril 2018 à 09h00 | Fabrice SPATH | 2 minutes

Électrifié par le spécialiste autrichien Kreisel, le Mercedes Sprinter offre une autonomie réelle de 160 km et un coût de possession très compétitif

Électrifié par le spécialiste autrichien Kreisel, le Mercedes Sprinter offre une autonomie réelle de 160 km et un coût de possession très compétitif

Le spécialiste autrichien de l’électrification des véhicules et désormais constructeur de batteries Kreisel vient de dévoiler son premier véhicule électrique d’intervention pour les pompiers de la ville de Linz. Offrant une autonomie réelle de 160 km, le véhicule dispose d’un coût total de possession inférieur à un modèle thermique.


Progressivement, forces de l’ordre et sapeurs-pompiers convertissent leurs flottes à la fée électricité. Après la récente acquisition de Volkswagen e-Golf par le Préfecture de Police de Paris, l’intégration par la Fire Brigade de Londres de plusieurs BMW i3 ou encore une poignée de Toyota Mirai à hydrogène par la MET de la capitale britannique, c’est au tour des soldats du feu de la ville autrichienne de Linz (nord du pays) d’accueillir leur premier véhicule d’intervention « zéro émission ».

Spécialiste de l’électrification

Initié il y a deux ans par l’énergéticien local Linz AG, le projet a été confié au spécialiste Kreisel qui commercialise depuis de nombreuses années une gamme complète de véhicules électriques à autonomie étendue. BMW Série 3, Porsche Panamera, Volkswagen e-Golf, Mercedes-Benz Sprinter ou encore des commandes spéciales destinées à des clients fortunés, à l’image du Hummer H1 et du Mercedes Classe G livrés à l’ancien acteur et gouverneur de Californie Arnold Schwarzenegger.

 

Autonomie de 160 km et charge rapide

Pour sa nouvelle création, le préparateur a utilisé une base de Sprinter et mis moins de deux mois pour réaliser toutes les modifications dans son usine de Rainbach. Au programme : un bloc moteur développant une puissance de 120 kW / 165 ch, une batterie Lithium-Ion d’une capacité de 86 kWh et d’un poids de 620 kg (incluant l’électronique de puissance), une autonomie de 160 km en conditions réelles d’exploitation et un temps de charge réduit à 1h20 sur une borne de recharge rapide de 50 kW (au standard CCS).

 

Idéal pour les véhicules d’intervention

Selon Markus Kreisel, l’un des trois frères qui dirigent la PME familiale, les véhicules utilitaires tels que les camions d’intervention des pompiers constituent une base idéale pour la conduite électrique. Les distances parcourues sont courtes et, entre chaque sortie, le véhicule peut faire l’appoint d’énergie. Pour le cofondateur, le véhicule dont le coût total de possession (TCO) est inférieur à un modèle thermique équivalent permettrait d’éviter le rejet de 4,2 tonnes de CO2 chaque année (à raison de 12 000 km). A condition de le recharger en électricité totalement décarbonée …

Galerie de photos

Fabrice SPATH

Fabrice SPATH

Cofondateur du site, Fabrice roule en électrique la semaine et en hybride rechargeable le week-end. Après être passé par la case ingénierie chez des constructeurs et équipementiers outre-Rhin, il collabore régulièrement avec la rédaction et travaille au développement de la place de marché.