Porsche : en 2025, toute sa production sera électrique ou hybride rechargeable

Publié le 04 septembre 2018 à 11h00 | Mathieu PARAIN | 3 minutes

En 2025, Porsche ambitionne d’écouler la moitié de sa production en électrique, l’autre moitié en hybride rechargeable

En 2025, Porsche ambitionne d’écouler la moitié de sa production en électrique, l’autre moitié en hybride rechargeable

Le constructeur allemand Porsche, filiale de Volkswagen, prévoit que les véhicules électriques représenteront 50 % de ses activités d'ici 2025.

 

Pour Porsche, le futur s’annonce résolument électrique. Dans un communiqué publié le mois dernier, le constructeur sportif basé à Zuffenhausen, dans le sud de l’Allemagne, a réitéré ses ambitions pour ce marché, déclarant entre autres qu’il souhaitait passer à l'électromobilité « avant tous les autres constructeurs automobiles allemands », tout en promettant surtout que d'ici 2025, une voiture sur deux de la marque disposera une chaîne de traction électrique. « 50 % de ces modèles seront purement électriques et l'autre moitié des véhicules Porsche seront des hybrides rechargeables », a-t-il précisé.

Les espoirs placés par Porsche sur la Taycan, son premier modèle 100 % électrique, dont la sortie de concession est attendue pour fin 2019, sont quant à eux déjà très grands, puisque le constructeur affirme vouloir en écouler plus de 20 000 unités par an. À titre de comparaison, cela équivaut aux deux tiers des chiffres de ventes actuels du Porsche 911, l’un des best-sellers du groupe.

 

25 millions de véhicules électriques vendus en 2025

Si tous les détails n’ont pas encore été révélés, la Taycan s’annonce très proche du concept Mission E, si l’on en croit le même communiqué. En effet, la marque allemande y confirme notamment la présence de deux moteurs synchrones électriques – un par train – qui, ensemble, développeront une puissance d’environ 600 ch ; ce qui devrait permettre à la cinq portes « zéro émission » de passer de 0 à 100 km/h en moins de 3,5 s. C’est mieux qu’une Jaguar i-Pace (4,8 s) mais moins que la Tesla Model S qui, dans sa version 100D Performance, réalise la même opération en 2,7 s seulement. Le 0 à 200 km/h devrait quant à lui être abattu en 12 s environ.

Si Porsche a (enfin) décidé de se lancer dans l’électrique après avoir longtemps hésité – pour rappel, la firme investira 6 milliards d'euros d'ici 2022 pour augmenter sa production électrique –, c’est que ce marché commence à gagner en maturité. En 2018, le nombre total de voitures hybrides et électriques devrait approcher les 3,5 millions d’unités dans le monde. Si cette tendance à la hausse se confirme au cours de ces prochaines années, le nombre de nouvelles immatriculations annuelles de véhicules à faibles et très faibles émissions polluantes dans le monde pourrait dépasser 25 millions d’unités d'ici 2025.

Une autonomie de 500 km pour la Taycan

S’il garde toujours le secret sur la capacité batterie de sa sportive électrique, Porsche donne tout de même quelques précisions sur la configuration de son pack. Les 400 cellules qui constituent la batterie de la Taycan offrent une densité de 270 Wh/kg pour une autonomie de 500 km. Coté recharge, on évoque la présence d’un chargeur embarqué en 22 kW associé à un dispositif de charge rapide DC Combo fonctionnant en 800 volts et acceptant jusqu’à 350 kW. Si ces chiffres sont avérés, il ne faudrait que 15 minutes à la Taycan pour récupérer quelque 400 km d’autonomie.

Galerie de photos

Mathieu PARAIN

Mathieu PARAIN

Passionné par les motorisations alternatives et attentif à l’impact des normes d’émissions sur le secteur automobile, Mathieu a débuté sa carrière de journaliste en Suisse avant de rejoindre la place de marché dédiée aux véhicules électriques et hybrides.