Porsche : le véhicule électrique au secours des normes antipollution

Publié le 11 décembre 2017 à 15h00 | Mathieu PARAIN | 2 minutes

Parmi les 5 modèles hybrides rechargeables actuellement au catalogue, la Panamera Sport Turismo Turbo S E-Hybrid partage déjà sa chaîne de traction avec la berline et le fera bientôt avec le Cayenne

Parmi les 5 modèles hybrides rechargeables actuellement au catalogue, la Panamera Sport Turismo Turbo S E-Hybrid partage déjà sa chaîne de traction avec la berline et le fera bientôt avec le Cayenne

Avec bientôt six déclinaisons hybrides rechargeables de ses Cayenne et Panamera, Porsche vient d’annoncer son plan de bataille pour conquérir le marché de l’électrique. Un plan qui entre justement en conformité avec le prochain cycle d’objectifs de réduction des émissions de C02 lancé par l’Union européenne.

 

Un investissement de 3 milliards d’euros

Comme toutes les filiales du groupe Volkswagen, Porsche vient également de lever le voile sur son plan d’attaque pour le marché des véhicules électrifiés. La marque haut de gamme du groupe de Wolfsburg a en effet annoncé que les véhicules hybrides rechargeables et électriques représenteront plus de la moitié des ventes de Porsche à l'horizon 2025. Selon le président de la filiale nord-américaine du constructeur, Klaus Zellner, lors d’une interview accordée à nos confrères du site Green Car Reports, la première famille qui comptera bientôt six modèles Plug-in disponibles au catalogue devrait représenter environ 75 % de cette moitié, même si les véhicules « zéro émission » prendront par la suite plus d'importance. Pour atteindre son but, le constructeur de Zuffenhausen prévoit d’investir plus de trois milliards d’euros sur les cinq années à venir afin de développer ces modèles, promouvoir l’électromobilité et donner une nouvelle orientation à son image de marque.

Porsche électrique 

Nouvelles exigences environnementales

Le projet devrait se concrétiser dès 2019 avec le lancement de la version de série du concept Mission E, la première voiture tout électrique de la marque, ainsi que celui de la première plateforme 100 % électrique de Porsche. Une base technique qui devrait permettre l’arrivée d’autres modèles électriques jusque-là encore inconnus mais qui viendront sans doute compléter cette gamme naissante. Le plan stratégique de Porsche entend également respecter les nouvelles exigences européennes en matière d’émission de CO2. La Commission européenne a effectivement proposé une réduction drastiques des émissions de CO2 des flottes de voitures neuves d’ici 2030. Cette réduction se traduira par la mise sur le marché de véhicules n’émettant en moyenne pas plus de 67 g / km pour les véhicules particuliers et 125 g pour les utilitaires légers. Des normes qui devraient encore se durcir en 2030 avec une moyenne d’environ 66 g pour la première catégorie et 103 g pour la seconde.

Galerie de photos

Mathieu PARAIN

Mathieu PARAIN

Passionné par les motorisations alternatives et attentif à l’impact des normes d’émissions sur le secteur automobile, Mathieu a débuté sa carrière de journaliste en Suisse avant de rejoindre la place de marché dédiée aux véhicules électriques et hybrides.